Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 plutôt être comme tout le monde?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mjosla
Invité



MessageSujet: plutôt être comme tout le monde?   Mer 23 Juil - 21:05

Ce n'est qu'après un divorce et les enfants envolés du nid que j'ai pu réfléchir sur moi même, essayer de me connaitre mieux, de comprendre comment je fonctionnais avec une arrière idée de ' y'a un truc qui tourne pas rond chez moi, je pense être intelligente et pourquoi n'ai je pas mieux réussi?" Ce n'est que récemment qu'une psychologue du travail à la faveur de compétence m'a rapidement orientée vers quelques lectures sur la surdouance notamment l'excellent petit bouquin de Magnen (moi surdoué?) ,  l'article d'Yvane Wiart confirme ce que j'ai lu ailleurs mais en l'exprimant très bien ce qui empêche les gens qui ont un fonctionnement d'intelligence qui n'est pas celui de la majorité des gens (je n'aime pas le mot surdoué) de penser qu'ils sont intelligents : alors comme ça on peut être surdoué quand  on est très émotifs, trop empathiques, maladroits, étourdis, qu' on décroche si notre intérêt n'est pas stimulé, qu'on s'ennuie vite, qu'on peut survoler un tas de sujets très vite, faire plusieurs choses en même temps, on a soif d'authentique, de justice, on refuse l'hypocrisie, on sent plus fort toutes les odeurs, bref on est trop intenses... mais n'est ce pas paradoxal de parler de surdouance comme d'un don alors que c'est un état qui marginalise et au bout du compte je me dis que je préfèrerais être 'comme tout le monde' car j'ai l'impression que j'aurai plus de mal à trouver un équilibre dans ma vie professionnelle ou personnelle (et il serait temps!).
Revenir en haut Aller en bas
Pawnee

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 27/07/2014

MessageSujet: Re: plutôt être comme tout le monde?   Dim 27 Juil - 10:46

Bonjour
J'ai découvert par hasard sur Internet une interview de la psychologue Jeanne Siaud-Facchin et cela a été un choc inouï... du coup j'ai filé a la F**C hier pour acheter son bouquin sur les adultes surdoués, que j'ai lu hier sans pouvoir m'arrêter... j'ai commencé ma lecture en me disant, bon, je vais marquer les pages quand je trouve des similitudes, et j'ai commencé à lire, et j'ai coché quasiment toutes les pages. Depuis je suis dans tous mes états je dois dire. D'un côté, j'ai l'impression d'avoir ENFIN trouvé mon île, ce que je cherchais, mon "peuple", les miens... tout s'explique, moi qui me croyait désaxée, voire borderline parfois, bref, différente... d'un autre côté je suis morte de peur.. peur de me leurrer, ou que l'on me dise mais non, tu n'est pas surdouée, ce n'est pas cela, et qu'il faille que je reprenne ma recherche... comment être sure? qui peut m'aider à savoir si vraiment je fais partie des surdoués?
Je dois dire ne pas aimer ce mot... cela rajoute au sentiment d'être un alien... et puis "sur", c'est au dessus et franchement je sais être "brillante", charismatique, tout le monde me le dit, mais je voudrais appartenir, ne pas être constamment sur un piédestal et inatteignable... et je fais des efforts, mais cela fini toujours par de la jalousie (j'apprends si vite, les profs m'adorent; j'ai des tas d'idées et de solutions, les patrons apprécient même si cela peut les mettre en déroute car eux n'en ont pas aussi souvent...) ou de la prise de distance si nous parlons de relations affectives ou amoureuses... Alors peut être hyperdoués? comme hypersensible... mais même doué ne convient pas car on est pas doué en tout, je suis passable en maths (car ca m'ennuie profondément, en tous les cas les maths que j'ai faites au lycée)...
Bon, a ce stade vous pensez que je suis peut être une jeunette? Pas du tout. Scientifique de formation, 48 ans, et un chemin de vie assez étrange dont je commence a comprendre les tenants et aboutissants, après le passage par un burnout il y a 6 ans, et j'aimerais tant que cette découverte soit la cerise sur le gâteau, après tant de travail sur moi...
Alors voila, besoin de vous entendre... que dois-je faire maintenant pour savoir si... et que faire si la réponse est non, ou un peu, ou bof... argh!!!

Oh, et puis au fait, à charge de revanche. Car j'ai développé des tas de trucs pour arrêter de réfléchir, entre autres... ca ne marche pas a tous les coups mais bien sur je suis prête à aider dans la mesure de mes moyens. Cordialement. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mys



Messages : 4
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: plutôt être comme tout le monde?   Mer 6 Aoû - 20:31

Bonsoir Pawnee !

Je peux comprendre le fait que tu te sentes un peu déboussolée et c'est parfaitement normal.
Si tu tiens à avoir une réponse concrète sans passer par les livres (qui sont certes précieuse source d'informations, mais pas une personne avec qui tu peux interagir), essaie de passer des tests avec des spécialistes (tu ne vas peut être pas le croire, mais en ouvrant les yeux, on se rend compte qu'en fait on est loin d'êtres des inconnus !)

planetesurdoues.fr/index.php/adultes-surdoues/sites/ a écrit:
Les psychologues peuvent vous faire passer un test pour adultes , le WAIS. Mais, comme pour les enfants, ce test est un paramètre, et un entretien clinique très approfondi avec un professionnel sera indispensable pour bien tenir compte de tous les indices. Si vous rencontrez des professionnels qui ne vous proposent que de passer un test sans entretien, il vaut mieux chercher ailleurs.

Il te posera des questions, sur ta façon d'être au quotidien, sur ce que tu aimes, puis testera tes aptitudes sous plusieurs formes (vitesse de traitement...mémoire...), et au final tu auras un dernier entretien, avec les résultats (pas toujours chiffrés... et oui des fois les résultats sont "hétérogènes et non-interprétables") et des explications, puis la conclusion...

De plus, il ne faut pas faire attention aux remarques, bien que mal placée pour parler car susceptible et hypersensible, je suis également sur la voie de la sagesse, et de l’épanouissement.. et si le mot "surdoué" te gêne,( c'est un fait, nous le détestons en majorité, il donne l'air prétentieux ou supérieur, alors que nous ne sommes pas supérieurs, nous opérons différemment), c'est celui que tout le monde connaît, mais entre nous, tu peux utiliser un mot que nous affectionnons particulièrement car assez comique... "zèbre" Smile


Egalement, arrêter de réfléchir n'est pas une solution, malgré les 986348765934765738465 pensées qui nous abritent à la minute, un chemin différent est possible, celui du domptage et de l'acceptation Smile....

Pour ceci, je te donne des liens, qui ont changé ma vie, qu sens propre, et que je ne citerai jamais assez...

Vivre avec ses émotions et penséesPrédateurs ?

Amitiés Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: plutôt être comme tout le monde?   

Revenir en haut Aller en bas
 
plutôt être comme tout le monde?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bah, je fais comme tout le monde je me présente ...xD
» salu tout le monde (-___________-)
» Quand tout le monde est solidaire....
» Bonjour tout le monde
» Jésus n'a peur de personne, Il aime tout le monde, et Il invite toujours, quel que soit notre passé....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: