Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Delphine31
Invité



MessageSujet: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Dim 14 Sep - 18:22

Bonjour. Après lecture de tout le forum, je note:

- qu'il est bien vide malgré le succès annoncé de ses 4 articles par Mme Wiart sur le site de l'Express et que son auteure elle même y brille par son absence

- qu'elle prend pour des "attaques personnelles d'une violence inouïe" des propos qu'elle a lus sur un autre site. Or je suis allée sur la page incriminée, je n'y ai vu que du questionnement (notons que je n'ai rien à voir avec cet autre site)

- qu'à la question simple qui lui est plusieurs fois posée "Si vous n'êtes pas pour les tests de QI, alors sur quoi vous basez-vous pour affirmer qu'une personne est surdouée?", Mme Wiart ne répond pas.

- qu'il est à mon sens dangereux d'invalider les test de QI et de faire croire à des gens qu'ils sont surdoués alors qu'ils ne le sont peut-être pas et de leur faire prendre leurs vessies pour des lanternes.

- que, ironie du sort ou juste retour des choses, la plupart des quelques personnes qui ont posté un sujet sur ce forum, sont, pour la plupart convaincues de l'intérêt de passer les tests de QI avec un psychologue habilité à les faire passer et sachant repérer aussi l'intelligence émotionnelle.

Je rappelle que les "surdoués" tels que le définissent les études et la littérature écrites par les psychologues anglo-saxons ou français depuis une trentaine d'années (cf Jean-Charles Terrassier, en 1981, avec "Les surdoués ou la précocité embarrassante "), sont la combinaison reconnue de deux choses, l'intelligence cognitive et l'intelligence émotionnelle (je résume). Et dans le détail:

1) des enfants/adultes ayant un QI aux alentours de 130 aux tests WISC ou WAIS par exemple, tests qui mesurent l'expression de l'intelligence via 11 épreuves explorant chacune une dimension intellectuelle (il y a les épreuves dites de l'échelle verbale: connaissances, mémoire, compétences mathématiques.... Et les épreuves dites de performance, qui évaluent la capacité à activer des stratégies cognitives nouvelles dans l'ici et maintenant du test. Quatre autres indices sont aussi calculés: compréhension verbale, organisation perceptive, mémoire de travail et vitesse de traitement).

2) ET possédant les autres caractéristiques de la douance (ou la plupart d'entre elles): hypersensibilité, ingérence émotionnelle constante, intuitions, hyperesthésie (réceptivité sensorielle constante), solitude, se sentir à part, en décalage, pensée incessante, grande lucidité, hyperconscientisation, grande empathie, etc.

Soit grosso-modo SEULEMENT 2 à 3 % de la population pour la combinaison des deux points précédents; les surdoués ne sont pas plus intelligents que les autres, mais intelligents différemment. Ils sont câblés différemment dans le cerveau et pensent plus vite que les autres, et surtout pensent constamment avec leur cœur et avec leurs tripes.

Beaucoup de personnes ont peur de passer ces tests car cela les renvoie à du stress scolaire; or je peux leur dire pour les rassurer que ce que l'on y trouve a peu de rapport avec ce que l'on fait à l'école, mis à part peut-être les problèmes de calcul mental et la culture générale. Ces tests visent à démontrer certaines intelligences et notamment la vitesse de traitement de l'information et la mémoire. Bien sûr, un test est forcément réducteur car il met dans une case, et est à prendre avec précaution. Une personne avec un résultat élevé aux tests peut être brillante, mais pas surdouée. De plus, une personne hypersensible n'est pas forcément surdouée , d'où l'utilité de ces tests pour poser le bon terme.

Lorsqu'on passe du temps sur les nombreux sites et forums consacrés à la douance, et en lisant les autres auteurs (dont certains ont fait de ce domaine leur spécialité et sont des professionnels reconnus dans ce domaine depuis des décennies), on s'aperçoit vite que les tests ont aidé ceux qui les ont passés, à s'accepter et à aller de l'avant, à faire reconnaitre leur spécificité à leur entourage. Il faut juste trouver le COURAGE d'aller les passer et d'utiliser son intelligence pour trouver le professionnel compétent pour les faire passer. Il y a de très bons psychologues formés à la psychométrie et au repérage de la douance même dans les petites villes de province. Il suffit de chercher, rencontrer, sélectionner.

Une psychothérapeute avait détecté la douance chez moi, et le livre de Jeanne Siaud-Facchin avait été un agent révélateur. Néanmoins j'ai refusé d'être diagnostiquée surdouée sur la seule base d'affirmations extérieures et j'ai voulu savoir par MOI MÊME. Donc la seule solution était de passer ces tests même si j'ai passé des mois et nuits d'angoisse avant le jour J. Et que ça m'a bien remuée après. Qu'il m'a fallu un an pour intégrer la nouvelle. Mais que je vis beaucoup mieux avec ma différence maintenant grâce à ces tests et l'entretien avec la psychologue, qui en connaît un rayon sur le sujet. Je n'ai plus de doutes et je peux en parler à autrui si nécessaire, en toute légitimité.

Enfin, je tiens à dire que seul un travail sur moi et notamment une psychothérapie de 5 ans, ont pu m'aider avant le test à être mieux dans ma peau et à savoir qui je suis.
Revenir en haut Aller en bas
Yvane Wiart



Messages : 29
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Ven 3 Oct - 15:29

Bref, je vois que ce forum continue de déranger...
et que les attaques personnelles gratuites ne posent par contre aucun problème de conscience !
Ma question : ça vous apporte quoi exactement ?
Yvane Wiart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine31
Invité



MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??    Sam 4 Oct - 7:45

Madame Wiart,

- En créant ce site accessible à tous, et sans filtrer les commentaires, ce qui est tout à votre honneur,
- et en vous basant sur le postulat qu'on peut se déclarer (ou déclarer quelqu'un) surdoué sans passer les tests de QI,
vous avez, que vous le vouliez ou non, lancé un débat où les gens ne vont pas manquer de se positionner (que ce soit directement sur le site ou ailleurs). Ce qui est normal et légitime. Nous sommes en démocratie.

Or sur le fond de ce postulat, vous ne répondez pas. Pourtant la question vous a été plusieurs fois posée (sur ce forum et par moi-même ci-dessus): "Si vous n'êtes pas favorable aux tests de QI passés avec un psychologue compétent dans le domaine du surdouement, alors sur quoi vous basez-vous pour affirmer que quelqu'un est surdoué?"

Pourquoi ne répondez-vous pas à cette question? Pourquoi refusez-vous ce débat d'idées?

Le seul argument que vous émettez semble être sur la forme : vous vivez ces positions différentes des vôtres comme des "attaques personnelles".

Or j'ai relu mon commentaire ci-dessus; la seule locution effectivement un peu agressive que j'y ai trouvé, c'est : "l'auteure de ce site brille par son absence". Je vous prie donc de m'excuser pour cette agression.

Je vais la reformuler autrement et de manière factuelle : "L'auteure de ce site n'a posté que 5 messages sur un site qu'elle a elle-même crée il y a 8 mois en janvier 2014".

Une dénommée Blandine a bien essayé de soutenir cet élan et répondre gentiment à chacun et notamment aux questions des internautes sur le site, mais a souvent dû reconnaitre son absence de connaissances sur le sujet et son essoufflement.

Or que faisiez-vous, vous l'auteure et l'initiatrice du site? De mon point de vue d'observatrice extérieure (et désolée de le lire aussi franchement): pas grand chose. Ce ne sont pas 5 commentaires qui nourrissent un site. Et dans plusieurs de ces 5 commentaires, il me semble que votre positionnement n'est pas celui du débat d'idées, mais celui de la victime qui se fait agresser par les méchants internautes qui ne voient pas les choses comme elle. Peut-être faudrait-il prendre un peu de hauteur et voir votre part de responsabilité dans cette affaire?

Si vous refusez le débat ou si vous ne répondez même pas aux questions de base pour défendre votre propre postulat ou simplement les idées que vous avancez, alors comment être  constructif? A quoi sert ce forum? Si vous ne voulez avoir sur ce forum que des commentaires allant sans votre sens, alors il faut filtrer les réponses, et ce ne sera plus un forum. Définition du mot forum: "possibilité d'échanges entre des intervenants donnés", "réunion accompagnée de débats", "espace de discussion publique".

D'après vos articles parus sur le site de l'Express, c'est vous la spécialiste du surdouement.

Madame Wiart, je souhaite, en tant qu'internaute accédant librement à ce site, vous poser quelques questions:
- Si vous n'êtes pas favorable aux tests de QI, alors sur quoi vous basez-vous pour affirmer que quelqu'un est surdoué?
- ou bien: Pourquoi refusez-vous de répondre à cette question ci-dessus?
- Etes-vous vous-même surdouée?
- pourquoi avoir posté très peu de commentaires sur un site que vous avez crée?
- comment vous est venue l'idée décrire des articles sur le thème des surdoués? Apres avoir traité les thèmes de l'attachement, la famille, le stress relationnel, le cancer... d'après ce que j'ai pu lire sur internet.

Dans l'attente de vos réponses,

Cordialement,

Delphine
Revenir en haut Aller en bas
Yvane Wiart



Messages : 29
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Sam 4 Oct - 13:28

Bonjour Delphine,

Malgré votre lecture de "tout le forum", il semble qu'il vous ait échappé que j'ai déjà répondu à cette problématique sur les tests et je vous prie de vous reporter à mes précédentes réponses.
Vous me créditez aussi de quatre articles sur les surdoués dans L'Express, alors que je n'en ai écrit que deux.
Vous voulez faire de ce forum le lieu d'un débat d'idées, moi pas. Comme je l'explique en présentation, c'est un espace de parole pour que les personnes qui se sont reconnues dans mes articles puissent exprimer leurs expériences, leur ressenti, etc. Si ce mode de fonctionnement ne vous convient pas, personne ne vous oblige à y adhérer.
Vous avez toute liberté de poser des questions, je n'ai aucune obligation à vous répondre. Par ailleurs, comme je l'ai déjà dit, je ne réponds pas à ce type de questions à quelqu'un qui me les pose sous couvert d'anonymat. De plus, je n'ai pas à me justifier à vos yeux, ni sur le plan professionnel, ni sur le plan personnel.
Maintenant, si vous ne voyez pas la violence psychologique sous-jacente à votre démarche, je vous conseille de lire "Petites violences ordinaires : la violence psychologique en famille", cela devrait vous éclairer.
Enfin, pour ce qui est de ma faible présence écrite sur ce forum, je l'ai créé, je le rappelle, pour que celles et ceux que cela intéresse puissent s'exprimer et échanger entre eux. Et cela marche très bien comme cela, même si vous jugez que le forum est "vide". Là encore, si cela vous dérange, vous n'êtes pas obligée de participer !
Vous préférez le débat d'idées au partage de votre vécu et de votre ressenti, personnellement je trouve ça dommage et assez instructif, mais là c'est vraiment à vous de voir, au propre comme au figuré...
YW
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delphine31
Invité



MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??    Sam 4 Oct - 19:11

Bonsoir Mme Wiart

Je suis allée sur la page de vos messages, http://surdoue-adulte.forumactif.org/spa/Yvane%20Wiart.

Vous avez dit, en réponse à Siaba, que vous étiez contre les tests. Vous écrivez: "Certaines personnes ont tôt fait de les rater, par anxiété, ennui, problème de culture, etc. ".
Or un psychologue bien informé sur la douance est censé repérer ces problèmes et peut même différer la passation des tests si la personne n'est pas en état de les passer, par exemple. faisons leur confiance.

Justement, Milly, psychologue et surdouée, vient de poster une réponse ailleurs sur ce forum, qui me parait tout à fait pertinente, je me permets d'en recopier une partie: "Mais je dois surtout vous dire qu'un bon psychologue n'est pas celui qui analyse bêtement un score chiffre à un test. Il ne faut pas trop dénigrer les tests, mais les voir pour ce qu'ils sont, des outils utiles, mais qui doivent être soumis à une bonne interprétation clinique. Il existe aussi des tests sans apport culturel qui dont moins pénalisants pour certaines catégories de gens. "
http://surdoue-adulte.forumactif.org/t4-surdoue-question-sur-la-definition-de-soi

Je n'ai hélas pas trouvé dans vos posts sur ce forum la liste des critères auxquels on reconnait un surdoué. Vous écrivez simplement: "d'où l'intérêt de descriptions d'un autre type, comme celles que j'ai pu proposer". C'est tout. Charge aux internautes d'aller lire vos articles sur le site de l'Express? (au passage, veuillez m'excuser, je vous avais en effet attribué l'écriture de 4 articles, mais 2/4 sont ceux de 2 journalistes).

Je note dans vos commentaires beaucoup de jugements de valeur de votre part, non factuels, envers ceux qui vous contredisent avec des phrases commençant par : "Vous avez... vous êtes... vous semblez être... vous ne voyez pas... " à tour de bras. Un vieil adage dit que balayer devant sa porte est fort utile avant de faire la morale aux autres.

Et heu... non, merci, mais je n'ai pas envie de lire votre livre "Petites violences ordinaires : la violence psychologique en famille". Désolée de vous décevoir si vous pensiez que j'en avais besoin! :-). C'est tellement énorme que vous puissiez vouloir me donner des leçons que j'en ris toute seule en ce moment  Laughing .

Vous dites ci dessous ne pas souhaiter répondre à mes questions, en l’occurrence je devine qu'il s'agit de celle où je vous demande si vous êtes surdouée. Vous dites ne pas vouloir vous justifier. A mes yeux, il ne s'agirait pas d’une justification, mais d'une preuve d'honnêteté et d'ouverture envers vos lecteurs. Mais ce n'est que mon humble point de vue, Mme Wiart :-).

Vous ne souhaitez pas faire de ce forum un débat d'idées, d'opinions, fort bien, j'en prends note. Vous ne pourrez donc bénéficier de mes "ressentis" car je ne peux adhérer à la pensée de quelqu'un qui réfute mordicus les tests de QI et qui ne daigne pas donner les critères sur lesquels il reconnait les surdoués sur un site qu'il a lui même crée à ce sujet!
Alors même que, si vous lisez les posts des utilisateurs de votre forum, la majorité d'entre eux valide les tests!

De même, je ne peux pas participer plus longtemps à un forum où l'auteure dudit forum laisse volontairement les internautes se dépatouiller avec leurs questions et problèmes (certaines personnes ont écrit sur ce site et n'ont jamais eu de réponse!). A mes yeux et cela n'engage que moi, ceci est un manque de prise de responsabilités de votre part (vous lancez une initiative, puis vous laissez faire, sauf quant il s'agit de vous défendre contre ce que vous jugez être des attaques personnelles). Et vous continuez à affirmer que ce site marche très bien! C'est votre choix, je vous laisse l'assumer.
Revenir en haut Aller en bas
Delphine31
Invité



MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Dim 5 Oct - 5:58


Un dernier point (parce que mon cerveau aime aller au fond des choses), et ce sera ma dernière contribution à ce forum.

C'est aussi pour informer les internautes de mon point de vue sur votre légitimité à écrire sur le sujet des surdoués et à créer un forum. Forum auquel vous ne contribuez quasiment pas, que ce soit pour aider ou informer les internautes.
Une métaphore me vient: c'est comme si un jardinier plantait une graine et la laissait pousser toute seule sans jamais l'arroser ou en prendre soin de quelque manière que ce soit. Quel était alors l'intérêt de planter cette graine, pour lui comme pour les autres?

Et laisser moi parer à votre défense favorite: pour le coup, oui mes propos suivants sont des attaques, non sur votre personne, mais sur vos motivations qui ne me paraissent pas très claires.

Dans un post ci-dessous, je vous posais une question que j'avais formulée ainsi:

D: "comment vous est venue l'idée décrire des articles sur le thème des surdoués? Après avoir traité les thèmes de l'attachement, la famille, le stress relationnel, le cancer... d'après ce que j'ai pu lire sur internet."

Vous n'avez pas souhaité y répondre, disant ne pas avoir à vous "justifier". Or, j'ai relu votre introduction sur la page d'accueil de ce forum, et j'ai eu la surprise d'y trouver une explication de votre main : http://surdoue-adulte.forumactif.org/
Je cite:

YW: "  J'ai créé ce forum suite à la parution de deux articles sur l'Express.fr, qui ont suscité un immense intérêt et bouleversé nombre d'internautes qui se sont reconnus dans la description que j'ai faite des adultes surdoués. ....
J'ai depuis plusieurs années le projet d'un livre sur le sujet qui sommeille dans un tiroir. Je suis bloquée par un problème de titre, qui conditionne l'approche de la suite. En effet, comment titrer sur les "surdoués" pour être utile à des personnes qui ne se reconnaissent pas sous ce vocable… et comment dire autrement ?
En attendant, j'ai contourné le problème en rédigeant des ouvrages qui ne portent pas explicitement sur les surdoués, mais qui s'adressent à des questions qui les concernent, tout autant que la population générale.
Le premier porte sur la violence psychologique et sa reconnaissance, dont toute personne "différente" fait les frais de manière privilégiée, en famille ou ailleurs.
Le deuxième explique la théorie de l'attachement qui permet de comprendre l'écoute et le soutien dont tout être humain a besoin pour se développer sainement, et qui offre des pistes pour se reconstruire lorsqu'une telle attention de la part des proches a fait défaut.
Le troisième s'intéresse aux relations entre le psychisme et le corps. Il explique le stress et ses liens avec la maladie, illustrée ici par ce cas extrême qu'est le cancer. Mais il ne faut pas se fier aux apparences et se limiter à son titre, il parle surtout de santé, comment la conserver ou comment la reconquérir en apprenant à mieux se connaître soi-même et à mieux s'accepter… "



Sur le "pourquoi" vous n'avez pas souhaité répondre à ma question alors que l'explication était déjà là, je ne m'étendrai pas.

Par contre, permettez moi de douter de la démonstration que vous faites. Démonstration qui , pour le coup, ressemble vraiment à une justification quand on y regarde de plus près.

- Vous expliquez le fait de ne pas avoir encore écrit un livre sur les surdoués parce que vous n'avez pas encore trouvé "le bon titre", et ce depuis plusieurs années?? C'est bizarre/dommage de se laisser bloquer par un problème de titre, il me semble.

- Et si j'ai bien compris, vous écrivez d'autres livres (1ere parution mai 2011 et dernière parution en janvier 2014) sur d'autres thèmes pour contourner le problème et encore mieux parler des surdoués (le stress, la violence en famille, la théorie de l'attachement), mais sans le dire vraiment. C'est bien ça?

Les résumés de vos livres tels qu'on peut les trouver sur internet, ainsi que les commentaires des lecteurs, ne laissent pourtant pas du tout paraitre que ce livre pourrait s'adresser aux surdoués. Ainsi vous écrivez:
YW: "Le premier (livre) porte sur la violence psychologique et sa reconnaissance, dont toute personne "différente" fait les frais de manière privilégiée, en famille ou ailleurs. "

et hop, voilà un grand écart pour faire le lien entre surdoué et votre 1er livre. Or le résumé de votre livre ne parle pas spécifiquement de cette "différence".

- Ce que j'essaye de démontrer, factuellement et intuitivement, c'est que les surdoués sont sans doute purement et tout simplement votre dernier sujet d'étude ou votre dernier fond de commerce, en tant que chercheuse en psychologie à l'université Paris Descartes.

N'y voyez là aucune négativité de ma part, il faut bien vivre. Par contre, il me parait important de prouver sa légitimité à écrire sur ce domaine, pour ne pas prendre ses clients ou ses lecteurs pour des imbéciles.

Or, contrairement à la majorité des auteurs sur le thème des surdoués depuis plus de 30 ans dans la littérature française et internationales, vous vous opposez farouchement aux tests de QI, sans vraiment démontrer pourquoi. Encourager les gens à s'auto-proclamer "surdoué" sur la base d'un listing de caractéristiques émotionnelles, n'est pas à mon avis pas très scientifique, ni éthique, de la part d'une chercheuse en psychologie. Et cela a malheureusement pour conséquence de pousser ces gens à ne surtout pas voir un psychologue compétent dans le domaine, qui pourrait leur faire passer les tests pour qu'enfin ils se positionnent (oui, non), et travailler avec eux sur ce sentiment de différence.

Donc pourquoi ne pas dire franchement que c'est votre dernier sujet d'étude, au lieu de nous faire croire que ce thème était la pierre angulaire et sous-jacente de vos 3 livres? Que diable vient faire le cancer avec les surdoués? Pourquoi la théorie de l'attachement et la violence familiale, thèmes vastes et génériques, devraient tout à coup devenir des angles d'approche privilégiés pour parler des surdoués?

De plus, je parle de "dernier sujet d'études", mais qu'est-ce qui nous prouve que vous n'avez pas tout simplement recopié ce que vous avez lu ci et là? Vous n'inventez rien dans vos articles, car j'ai déjà lu ailleurs et sous les mêmes termes ce que vous y avez écrit (chez Arielle Adda, Jean-Charles Terrassier, Monique de Kermadec, Jeanne Siaud-Facchin, Hervé Magnin, Cécile Bost pour citer les plus connus). Quand on tape le mot "surdoués" sur Amazon, il y a 26 pages de titres de livres qui apparaissent.

Donc par honnêteté intellectuelle, et pour vous aligner sur les autres auteurs, il me semble que vous devriez dire sur ce forum ou dans vos articles pourquoi et comment vous étudiez les surdoués: en recevez-vous dans votre cabinet de psychologue? Ou dans un laboratoire à l'université Descartes? Quelle est votre légitimité sur le terrain, au delà de votre titre de chercheuse en psychologie? De cela, vous ne parlez point.

Je conclurai en disant que vous n'avez pas souhaité écrire un livre car le mot "surdoué" ne vous convenait pas pour le titre. Or vous avez écrit 2 articles qui contiennent ce mot dans leur titre, en janvier 2014. Puis dans la foulée, vous créez un forum actif qui s'appelle "surdoué-adulte". Est-ce encore une manière de contourner le problème??? La logique m'échappe, mais cela ne va pas m'empêcher de vivre Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Thridace



Messages : 18
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Lun 6 Oct - 8:31

Je rejoins l'analyse de Delphine!

Moi-même, j'ai trouvé anormal de laisser les messagers de ce forum se dépatouiller seuls et sans aide. Je cherchais une réponse à cette bizarrerie...

Dans un premier temps, comme les surdoués sont altruistes, je me suis senti obligé de venir en aide en postant des messages.

Dans ces conditions, j'ai aussi constaté que ce forum ne vivrais pas par lui-même en auto-suffisance et qu'il ne ferait pas long feu...

Les non réponses au questionnement de Delphine ont fini par me convaincre.
Et j'en étais arrivé à la même conclusion que Delphine avant d'avoir lu son dernier message qui a confirmé mes craintes.

J'ai aussi lu et reconnu un commentaire de Delphine, très bien argumenté sur le livre de Christel Petitcollin, "Je pense trop: Comment canaliser ce mental envahissant".
L'auteur n'est pas un professionnel de la surdouance (psy) et son livre n'est pas à la hauteur de sa promesse! C'est un ensemble de plagiats maladroits avec des raccourcis dangereux et est également contre les tests!
Je comprends pourquoi Delphine ne la cite pas dans son dernier message!

Je suis aussi en train de lire le livre "j'arrête de râler!" de Christine Lewicki. Pour écrire son livre, elle s'est appuyé sur son expérience et un blog qu'elle a créé où elle utilise les témoignages de ses lecteurs.

Alors, oui, je suis déçu de constater que le but de ce forum est de servir les intérêts de son auteur et non de ses messagers, où le but est d'écrire un livre façon "Petitcollin" et en utilisant le forum façon "Lewicki"!

En France, il y a plus d'un million de surdoués qui s'ignorent surdoués, plus leurs proches, ça fait une grosse part de marché, d'acheteurs potentiels. Mais ce genres d'ouvrages non pro, qui en plus déconseille les tests, feraient du tort aux surdoués!

Je trouve ce procédé malhonnête, voilà pourquoi je m'exprime, avec ma tête et mon cœur.

Un surdoué ne pourrais pas faire cela, sous-entendu, son auteur n'est pas surdoué.
Un surdoué n'accepte pas ce genre de comportement et s'en insurge, car c'est écœurant!

Les surdoués sont lucides, clairvoyants et ont un esprit critique très aiguisé alors il est difficile de raconter n'importe quoi à un surdoué. Et comme votre discours est peu étayé (pas de réponse), il a peu de chance de nous convaincre.

Delphine, pour ta conclusion, la logique qui t'échappe sur le mot "surdoué" qui ne convient pas au titre est celle-ci et est un des multiples paradoxes des surdoués:
- tout le monde connait le mot "surdoué" alors si on veut vendre un livre sur le sujet, il faut que ce mot-clé soit dans le titre!

- une grande majorité des surdoués ne se reconnaissent pas surdoués, y compris leurs proches, par conséquent le mot-clé "surdoué" n'est pas le terme adéquat pour leur vendre le livre.

Alors tu comprends qu'on peut être "bloqué par un problème de titre" pour appâter ses futurs clients ?

Les surdoués étant aussi très créatifs, l'auteur trouvera peut-être sa réponse dans son forum... C'est une forme de manipulation dans un but lucratif!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvane Wiart



Messages : 29
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Lun 6 Oct - 13:56

Waouh, quel déchainement ! Vous en venez à la diffamation directe maintenant, rien ne vous arrête, on dirait ! Et toujours sous couvert d'anonymat, bien sûr !
Pourquoi exigez-vous de moi des réponses de "pro" que vous trouvez manifestement très bien par ailleurs et que vous avez l'amabilité de partager ? Je n'ai rien de particulier à y ajouter...
Mais, ce n'est pas parce qu'un individu est surdoué qu'il échappe aux problématiques émotionnelles, d'attachement et de santé, dont je parle par ailleurs. Dommage que vous ne parveniez pas à le voir...
Question de psy : êtes-vous bien sûr(e)s que cette énorme colère que vous déversez sur moi, ce sentiment d'abandon, voire de trahison, dont vous vous faites l'écho, s'adressent bien à moi et non à quelqu'un d'autre, ou à plusieurs autres, dont vous êtes plus proches dans la vraie vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thridace



Messages : 18
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Mar 7 Oct - 4:42

Dans le "Bienvenue" de ce forum, il y a des réponses où vous exposez votre problématique de livres et de titre sur un futur ouvrage.
Vous ne vous en cachez pas!
Et on se demande ce que ça à voir avec l'introduction d'un forum?

Comme je n'aime pas ce que j'ai écris mais qu'il fallait que je donne le fond de ma pensée à cause des bizarreries de ce forum. Il n'y a pas que les surdoués qui sont bizarres!

Je vais vous proposez des titres pour votre livre:

1) Comprendre sa souffrance et sa différence

2) Pourquoi être différent fait souffrir ?

3) Pourquoi je pense et ressens différemment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yvane Wiart



Messages : 29
Date d'inscription : 01/02/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Mar 7 Oct - 11:45

Bonjour Thridace,

Si je comprends bien, vous êtes en train de me suggérer, voire de m'encourager à terminer mon livre sur les surdoués qui s'ignorent...?
Merci pour cette initiative sur les titres, dont le ton change foncièrement d'avec vos récents posts et qui est, cette fois, constructif...
à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thridace



Messages : 18
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Mar 7 Oct - 15:47

Oui, autant être honnête et constructif pour avancer ensemble dans le bon sens.

Les surdoués qui s'ignorent est un vrai problème de société !

Des progrès ont été initiés dans la reconnaissance du surdouement.

Mais ce n'est qu'un élan, un début et le chemin sera encore long avant que l'Humanité comprenne et accepte les surdoués et que les surdoués soient systématiquement diagnostiqués à un jeune âge comme c'est fait dans certains pays pour éviter cette souffrance et ce gâchis.

Malgré des lois européennes et françaises, nos enfants ne sont toujours pas détectés à l'école.
Sans mon intervention, le mien aurait grossi les rangs de cette majorité de surdoués qui s'ignorent !

Des chiffres parlants de 2010 avec l'association MENSA:

- la France comptait 16,7 adhérents par million d'habitants, alors que statistiquement il y a un potentiel de 20 000 adhérents par million d'habitants (=2%)!

- les États-Unis comptait 163,8 adhérents par million d'habitants, soit proportionnellement 10 fois plus d'adhérents qu'en France!

Trouver des solutions pour inverser la tendance, c'est à dire avoir plus de surdoués détectés que de surdoués qui s'ignorent est un vrai challenge à relever au plus vite.

Moi-même j'ai les pires difficultés à "convertir" des surdoués qui s'ignorent en des "sachant" car c'est un préalable à leur épanouissement, notamment pour leurs enfants.
L'incrédulité, la méfiance, le déni, l'effet barnum connu et l'ignorance sont des barrières à faire tomber.
Hélas, j'en connais beaucoup!

Alors des livres, c'est bien, mais grossir les rangs des associations représentant les surdoués et "luttant" pour leur reconnaissances, c'est mieux. Adhérons... car l'union fait la force!

Je pense adhérer à l'ANPEIP Picardie, puis Mensa pour m'ouvrir "le champs des possibles", élargir mon horizon et apporter ma pierre à l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick H
Invité



MessageSujet: Juste une petite réaction à tout ce que je viens de lire.   Mer 8 Oct - 20:07

Franchement,il y a des surdoués qui comme Delphine souffrent d 'un cruel manque d 'empathie envers d'innombrables surdoués qui sont en situation dramatique et tragique de grandes souffrances morales et psychologiques :Pour d 'innombrables surdoués dont leur haut potentiel est fort indéniable,les tests de QI sont de graves obstacles qui ne permettent par d 'établir la reconnaissance de leur surdouance.Il y a des surdoués qui sont dyspraxiques,des surdoués qui sont dyslexiques etc...Un surdoué peut avoir un haut potentiel bien supérieur à un autre surdoué qui n'a pas le même haut potentiel,et pourtant,ce premier sera en situation d 'échec face à des tests qu'il ne peut pas réaliser en raison de ses handicaps associés...Merci infiniment Madame Wiart pour ce forum qui est vraiment une très belle initiative,et ainsi que pour vos livres que j'ai hâte à lire rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Silver

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 09/10/2014
Age : 51

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Jeu 9 Oct - 20:10

Je ne comprends pas cette souffrance des sur-doués... pourquoi cette souffrance ? je ne connais pas cette souffrance ! elle est un jeu sur un échiquier géant... et chaque jour je suis heureux de poser une nouvelle pièce... pourquoi autant de détresse ... j'arrive pas à la comprendre... merci patrick...

Patrick H a écrit:
Franchement,il y a des surdoués qui comme Delphine souffrent d 'un cruel manque d 'empathie envers d'innombrables surdoués qui sont en situation dramatique et tragique de grandes souffrances
morales et psychologiques :Pour d 'innombrables surdoués dont leur haut potentiel est fort indéniable,les tests de QI sont de graves obstacles qui ne permettent par d 'établir la reconnaissance de leur surdouance.Il y a des surdoués qui sont dyspraxiques,des surdoués qui sont dyslexiques etc...Un surdoué peut avoir un haut potentiel bien supérieur à un autre surdoué qui n'a pas le même haut potentiel,et pourtant,ce premier sera en situation d 'échec face à des tests qu'il ne peut pas réaliser en raison de ses handicaps associés...Merci infiniment Madame Wiart pour ce forum qui est vraiment une très belle initiative,et ainsi que pour vos livres que j'ai hâte à lire rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 09/10/2014
Age : 51

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Jeu 9 Oct - 20:15

J’adore… @Delphine et @ etc … j’ai pris du plaisir à lire ce « conflit »… et vos croyances sur les « sur-doués » … comme « les surdoués sont altruistes » larmes de rire… vous croyez cela ? Alors vous ne les avez pas toutes et tous croisé …Moi je ne suis pas Yvane je n’ai aucune raison d’adapter mon discours de protocole Delphine et Thridace … je réfute complètement vos idées et vous ne pouvez percevoir pourquoi j’interviens… Je trouve cela très « sympa » de vendre des livres et de créer des bénéfices et d’appâter des clients… je cite la manipulation que connaissez-vous de la manipulation ? Et alors ? Sortez du forum vous avez libre arbitre non ? En vous lisant je détecte tellement de frustration d’accroches possibles…
Les mots « voilà pourquoi je m'exprime, avec ma tête et mon cœur. » c’est affligeant il faudrait déjà que vous aillez conscience de vous, une expression si bête … le cœur donnez-moi la définition de votre essentiel ? Le cœur n’existe pas… sentiments subjectifs erronés…
@Delphine « Un dernier point (parce que mon cerveau aime aller au fond des choses), et ce sera ma dernière contribution à ce forum » un appel au secours… comme si un cerveau aime aller au fond des choses… quelles choses ?
Votre métaphore « c'est comme si un jardinier plantait une graine et la laissait pousser toute seule sans jamais l'arroser ou en prendre soin de quelque manière que ce soit »  mais oui… vous ne percevez pas Delphine ? la plante devient mutante elle est combattante comme l’adaptation au contexte certain virus, la mutation est la seule solution … Cela me pose aucun souci de laisser à l’abandon une graine se développer seule… l’aide n’est pas nécessaire d’Yvane.. c’est l’ensemble qui peux vous aider, où est la contradiction ? Nous laisser « jouer » ensemble sans Yvane ne sous-entend pas l’échec…
Yvane n’a pas à se justifier… et a bien « raison » de ne pas rentrer dans votre mécanisme de questions réponses…ce serait une erreur de stratégie…
@Delphine « Ce que j'essaye de démontrer, factuellement et intuitivement, c'est que les surdoués sont sans doute purement et tout simplement votre dernier sujet d'étude ou votre dernier fond de commerce, » Non il existe un sujet plus intéressant… imaginez des sur-doués d’une classe adaptée au système… lol factuellement et intuitivement sont opposés Delphine et vos sans doute… et tout simplement (réduction de votre pensée).. je n’ajoute rien vos réponses sont creuses…
Les tests de QI sont de la préhistoire pour être correct… et oui nous pouvons les « louper » mais Delphine vous ne pouvez pas savoir pourquoi… ??? Imaginez que l’on refuse le test ? Et que finalement le test nous les sur-doués nous modélisons NOTRE test… vous n’avez pas notre niveau Delphine et c’est votre angoisse principale de ne pas accéder à notre intellect…il faut accepter d’être inférieur… sourire…
Vous pouvez m’attaquer j’adore… mon plaisir vient de vous…et jamais vous ne pouvez me toucher… je défends Yvane sans intérêt juste par jeu…par plaisir…
Désolé Yvane vous me connaissez je n’ai pas votre modération… j’avais juste envie de vous soutenir.... je me suis limité...

Delphine31 a écrit:

etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patrick H
Invité



MessageSujet: Juste une petite réponse à Silver   Ven 10 Oct - 6:47

Moi,et dans tous les cas,je me refuse catégoriquement,à essentialiser la surdouance. Associer systématiquement la première personne du singulier ( Je suis ) à des capacités intellectuelles,et à une intelligence sensible et émotionnelle est quelque chose de vraiment troublant et fort étrange :On ne se construit jamais une identité personnelle sur des bases si peu fiables,et si peu solides...Si être surdoué,c 'est d'abord une question de neurophysiologie,on ne devient jamais un surdoué uniquement en raison d'un bagage génétique héréditaire.Toute surdouance s'origine et se développe aussi sur le terrain d 'échanges relationnels,et d 'un milieu.Moi,je ne suis pas devenu surdoué seulement du fait que ma mère était aussi une surdouée,mais je suis surtout devenu surdoué parce que j'étais en relation avec ma mère,et cette relation a été bien plus importante dans le développement de ma surdouance que mon bagage génétique héréditaire...( Suite ) .
Revenir en haut Aller en bas
Patrick H
Invité



MessageSujet: Juste une petite réponse à Silver   Ven 10 Oct - 8:20

Moi,je me suis toujours refusé à m'enfermer dans les ghettos de la surdouance sous prétexte que j'avais des capacités extraordinaires à réussir fort brillamment des testes de QI,et qu'ensuite cela me permettrait ainsi à être reconnu parmi d 'autres surdoués.Il y a une violence symbolique chez de nombreux surdoués que je condamne radicalement :Il y a des surdoués à l'esprit tordus qui souhaiteraient vivement et obsessionnellement être reconnus de la même façon qu'hier on reconnaissait des Hommes à la couleur bleu de leurs yeux,et à la couleur blond de leurs cheveux.Moi,je me refuse à me compter et à me trouver dans l'entre-soi de tous ces tarés qui sont pourtant reconnus comme surdoués sur la base des textes de QI.Mon meilleur ami qui est complètement illettré est aussi en capacité à résoudre certains problèmes que je ne parviens pas à réussir moi-même alors que je suis bien reconnu comme surdoué.Parmi tous les surdoués,il y en a qui font vraiment preuves de médiocrité et de stupidité dans bien des domaines de la vie...( suite ).
Revenir en haut Aller en bas
Patrick H
Invité



MessageSujet: Juste une petite réponse à Silver   Ven 10 Oct - 8:24

Moi,je me suis toujours refusé à m'enfermer dans les ghettos de la surdouance sous prétexte que j'avais des capacités extraordinaires à réussir fort brillamment des testes de QI,et qu'ensuite cela me permettrait ainsi à être reconnu parmi d 'autres surdoués.Il y a une violence symbolique chez de nombreux surdoués que je condamne radicalement :Il y a des surdoués à l'esprit tordus qui souhaiteraient vivement et obsessionnellement être reconnus de la même façon qu'hier on reconnaissait des Hommes à la couleur bleu de leurs yeux,et à la couleur blond de leurs cheveux.Moi,je me refuse à me compter et à me trouver dans l'entre-soi de tous ces tarés qui sont pourtant reconnus comme surdoués sur la base des textes de QI.Mon meilleur ami qui est complètement illettré est aussi en capacité à résoudre certains problèmes que je ne parviens pas à réussir moi-même alors que je suis bien reconnu comme surdoué.Parmi tous les surdoués,il y en a qui font vraiment preuves de médiocrité et de stupidité dans bien des domaines de la vie...( suite ).
Revenir en haut Aller en bas
Patrick H
Invité



MessageSujet: Juste une petite réponse à Silver   Ven 10 Oct - 9:02

Pour appréhender et comprendre la grande détresse et les souffrances de nombreux surdoués,il faut aussi,et nécessairement prendre en considération tout un champs sociologique :Il y a des surdoués qui sont issu de famille fort aisées,et d 'autres surdoués qui se trouvent aussi dans la palette de toutes les autres classes sociales,et jusqu'à des familles extrêmement pauvres.Oui,et c 'est un fait fort indéniable,il y a aussi beaucoup de souffrances sociales chez de nombreux surdoués.Il y a des surdoués qui sont né dans des familles complètement dysfonctionnelles,et d 'autres surdoués qui sont né dans des familles aimantes et heureuses etc....Il y a une grande diversité des conditions de vie chez les surdoué à prendre en considération,et c 'est pourquoi,les travaux de Madame Wiart peuvent aussi s 'avérer fort intéressant et utiles,dans ce domaine.Par ailleurs,il est complètement insensé et absurde,à ne pas voir de liens possibles entre ce domaine où Madame Wiart s 'apprête à publier un livre,et ses autres livres car il y a des surdoués qui étaient des enfants maltraités,et chez des bébés maltraités,la surdouance est aussi une issue pour tenter de s 'enfuir vers un ailleurs...Il y a d 'innombrables liens invisibles entre la maltraitance qui se répète de génération en génération,et la surdouance...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Dim 2 Nov - 21:05

Patrick H. Je ne sais pas s'il y a un lien entre le fait d'être surdoué et la maltraitance mais pourquoi pas. Une étude a-t-elle été faite ?

Pour ma part je me suis reconnue dans l'article parlant de "faux self", cette construction d'image normale des personnes "surdouées". J'ai seulement un petit problème avec cette dénomination : "surdoué". Je trouve le terme ridicule pour la raison que vous évoquez : on peut être "surdoué" dans bien des domaines (scientifique, littéraire, philosophique, artistique etc.) et être complètement taré ailleurs. J'ai remarqué cela chez mon père (hyper doué intellectuellement, et manuellement mais sous-sous-sous-doué relationnellement, en particulier.)
Et chez moi : je me trouve une forme de "dyslexie" relationnelle : j'ai d'emblée confiance, je suis limite naïve, je ne détecte pas le mal, je tombe dans des tonnes de pièges... Bref, il me manque une case et je le sais depuis longtemps. Je me demande souvent à quoi ME servent tous ces talents remarqués par tous depuis mon enfance, si c'est pour vivre à côté de la plaque en permanence, jusqu'à l'épuisement, en plus de vivre à côté du groupe, comme le décrit si bien l'article en quelques lignes, avec cette impression désagréable d'en être séparée par une vitre...

Mon père qui était très intelligent au plan scientifique notamment (mathématiques et physique) avait été maltraité et abandonné pendant quelques années, mais je ne pense pas qu'il s'était construit cette image fausse censée correspondre aux attentes sociales : il était original, colérique, insupportable et tout le monde le connaissait comme tel. Dans notre société les hommes sont tout à fait admis tels quels, d'autant plus s'ils sont d'éminents scientifiques.
De mon côté j'ai aussi subi la maltraitance parentale et à un niveau impressionnant (je crois que mon père serait en prison s'il avait été père maintenant) La maltraitance développe une hypersensibilité qui favorise probablement le développement de certaines capacités cognitives (une aptitude à analyser assez finement les situations, les liens...+ une créativité). Mais Est-ce qu'il faut forcément être hypersensible et/ou avoir été maltraité pour développer ces capacités ? J'ai de gros doutes.

Quant au QI : je n'ai jamais passé ce test et il ne m'intéresse pas du tout. Je ne vois pas ce que peut apporter un test, si ce n'est pour sélectionner des gens pour un poste, ou pour une école.
Le QI est à relier évidemment à l'environnement dans lequel on évolue et à l'âge du candidat au test. Votre copain analphabète pourrait tout à fait se faire évaluer son QI à condition qu'il existe un test adapté aux personnes analphabètes. Mais à quoi lui servirait-il ?
Ce qui m'intéresse beaucoup plus en revanche, c'est la créativité. Non pas le "potentiel" créatif que pourrait déceler un test de type QI, mais la créativité de fait, réelle. Et pour cela, les enfants ne sont pas les derniers. J'ai cru remarquer que chez les adultes en revanche, c'était un "talent" rarissime.
Revenir en haut Aller en bas
thevince
Invité



MessageSujet: allons allons   Lun 3 Nov - 13:09

Thridace, Delphine,

faisons comme d'habitude, laissons faire. S'en prendre à l'auteure ne changera rien et quand on y pense, dans le fond, cet article ne fait pas de mal.
Hormis le fait que beaucoup de personnes non-HQI puissent s'y reconnaître à tort, il a l'avantage de sensibiliser le sujet et de nous montrer sous un jour plus humain.
Tant que les médias feront le lien HQI=Plus intelligent, nous ne serons pas tranquille de toute façon. Ce n'est pas le cas dans cet article, au contraire, je le trouve assez clair sur ce sujet, elle ne parle pas de supériorité (pour une fois et dieu merci), au contraire, elle nous défend un peu.

Après plusieurs échecs personnels et professionnels, j'aurais voulu que les personnes qui étaient face à moi puissent lire ce type d'article.
Reste que l'on ne voit que ce que l'on veut bien voir. Cela n'ouvrira pas les yeux à ceux qui ne voient qu'eux-mêmes.
On ne peut pas comprendre ce que l'on ne peut pas concevoir et beaucoup refusent de se voir "limiter" par la génétique, chose qu'ils ne peuvent ni maîtriser, ni changer.

Cet article est peut-être un moyen pour l'auteure de faire parler d'elle ou n'est qu'à but lucratif, il faut bien manger.

Je suis certain que vous avez des problèmes bien plus compliqués à gérer.

Amicalement,

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
thevince
Invité



MessageSujet: réponse à patrick   Lun 3 Nov - 13:25

Patrick,

Il n'est pas question de s'enfermer dans une catégorie.
Ce qu'il faut comprendre c'est que le fait d'être "surdoué" (je déteste ce mot également), n'est pas qu'une question de don, cela n'implique pas qu'un état, cela a des conséquences à tous les niveaux, relationnels, émotionnels, etc...
Je pense que beaucoup, comme moi, ce sont cherchés toute leur vie, mes parents m'ont fait rencontré des dizaines de psy durant mon enfance, aucun ne m'a diagnostiqué HQI, et aucun ne m'a apporté les réponses que j'attendais. La question était pourtant simple, pourquoi suis-je différent, pourquoi je n'arrive pas à être l'un d'eux?
Le fait de découvrir pourquoi m'a permis de comprendre que j'étais normal, que ma situation pouvait s'expliquer, qu'il ne fallait plus que je me demande pourquoi j'étais différent, mais comment faire pour être accepté tel que je suis?

L'intelligence est subjective, pour moi elle ne représente qu'une capacité à ouvrir son esprit. Je me suis souvent demandé ce qui me permettait de réussir les tests de QI, ou autres, et pas ma femme. A force d'en discuter, j'ai réalisé que lorsqu'elle voyait l'arbre, et d'autres voyaient la foret derrière, j'avais une vision plus large encore, plus ouverte, partant des racines à la superficie de la foret dans son environnement. C'est ce qui permet de résoudre des suites de chiffre effectivement, toutes les combinaisons ou possibilités étaient couvertes intuitivement, sans me forcer. Et cela reste vrai quelque soit le domaine, pas seulement pour les chiffres.

Nous voyons les gens différemment, les choses, les espaces, les sujets de discussion. Tout est vaste et infini pour nous, alors que certains se focalisent sur des détails insignifiants. Ce n'est pas une supériorité en soit, c'est une différence.

La société ne nous accepte pas, elle ne nous regarde même pas. La "catégorie" des "surdoués" ne sert qu'aux surdoués car elle leur permet de se retrouver entre personnes avec le même comportement. J'ai toujours vu les associations type Mensa comme des associations élitiste et bordel il y en a des élitistes dans ces associations, mais beaucoup ne le sont pas, et c'est reposant d'échanger avec ceux qui ne nous jugeront pas.

J'ai souvent eu le malheur de parler de ma "différence", quand on me parle de prétention, je parle de pathologie. Si je le pouvais je voudrais leur échanger mon cerveau pour une journée, histoire qu'ils comprennent pourquoi je ne peux pas m'endormir avant 4h du matin, pourquoi j'ai du mal à me lever (le réveil étant le seul moment de la journée ou ma tête est au repos).

Que les autres critiquent cette catégorie, qu'ils en disent ce qu'ils veulent, je m'en fous, si le fais de savoir que j'en fais partie me rapporte du réconfort, moi qui me suis toujours senti seul, c'est tout ce qui importe.

Quand quelqu'un découvre qu'il n'est pas le seul à avoir une maladie rare, il se sent mieux et moins seul, pour moi le HQI est une maladie mentale incurable. Je fais avec et partager avec d'autres m'aident, c'est tout ce qui compte.

Revenir en haut Aller en bas
thevince
Invité



MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Lun 3 Nov - 13:36

Pour ce qui est des liens entre HQI est maltraitance...
J'avouerai que je n'ai pas lu les précédents écrits sur le sujet, je donnerai donc simplement mon opinion.

Le HQI (et non intelligence) est à mes yeux génétique, et plusieurs études vont dans ce sens.
Pour moi faire ce rapprochement est un amalgame entre nature et conséquence.

Comme je le disais dans une réponse, la différence des HQI est leur ouverture d'esprit. C'est là pour moi qu'il peut y avoir confusion, dans le cas des enfances difficiles, je pense que les victimes se retrouvent à réfléchir, évoluer de façon à comprendre, survivre émotionnellement. Le résultat de cet état est justement une ouverture d'esprit (ou le contraire d'ailleurs) qui pourrait faire penser à un cas de HQI.

Les deux ne sont bien sûr pas incompatibles.

Cela me fait penser à un article qui parlait de la corrélation entre homosexualité et HQI... sérieusement... Pour avoir des amis proches homosexuels, hommes et femmes, je ne vois pas en quoi l'un doit impliquer l'autre. Par contre, comme le cas précédent, la Différence poussent beaucoup de ces personnes à réfléchir d'une autre manière. En ajoutant à cela une forte sensibilité, il est certains que beaucoup se rapprochent du fonctionnement des HQI.

Je ne suis pas certain d'avoir été très clair. Je ne voudrais pas que l'on puisse mal interpréter mes propos. Rien n'est incompatible, mais il ne faut pas confondre la cause et la conséquence. Etre HQI c'est être HQI, ce qui a des conséquences.

D'autres causes peuvent avoir les mêmes conséquences, mais pas toutes.
C'est à mes yeux l'erreur d'articles comme cela qui permettent à des personnes qui ne sont pas concernés de penser qu'ils possèdent cette "cause" car ils se retrouvent dans certaines "conséquences".

Quelle idée de vouloir faire partie des HQI sérieusement... Ne se découvrent souvent HQI que les personnes qui en SOUFFRENT assez pour essayer d'en connaitre les raisons... pas ceux qui veulent se DISTINGUER par leur intelligence...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Lun 3 Nov - 19:07

cause/conséquence : un concept occidental.

je vous trouve bourrés-blindés de concepts occidentaux. Ca vous protège les "catégories" ? Vous vous sentez mieux dans une "catégorie" ?

vous vous prétendez "ouverts d'esprit" mais je remarque à l'inverse une forme d'enfermement dans ces catégories chez vous, et dans ce concept de cause/conséquence pour l'un d'entre vous.

des gens "ouverts d'esprit", j'en ai croisé des tonnes partout dans le monde. Des gens simples le plus souvent, pas fiers, pas orgueilleux, pas souffreteux non plus malgré des conditions de vie parfois bien dures. Et j'en ai croisé bien plus en Orient, notamment en Chine, qu'en Occident où nous avons tous tellement de certitudes sur tout.

je suis effarée par vos séances de psy, vos tests, vos "diagnostiques", vos catégories, vos acronymes... Quelle étroitesse de vue, quelle pauvreté de pensée. Ca manque d'oxygène, de circulation d'air, de mouvement. Tout semble mort dans votre HQI.
Alors que dans LHOOQ, ça respirait la joie. sunny

merde vous êtes pas drôles les gens, quoi.
vous "souffrez" à ce point ?
bien-sûr que de temps en temps les gens un peu décalés suscitent l'interrogation, la méfiance, la fatigue, la jalousie peut-être aussi. Mais de là à "souffrir", sérieeeeeeeeeeeeeeeeeeuuuuuuuuuuuux...........
Remarquez, quand vous serez bien convaincus de souffrance, vous pourrez aller renflouer les caisses de l'économie psy, sa pharmacopée, sa littérature, ses stages de développement personnel...

au fait, on n'est pas justement dans un forum dédié à cette littérature ? Basketball
mouahaha. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Eva457
Invité



MessageSujet: Et alors?...   Mar 4 Nov - 15:08

J'ai été "diagnostiquée"... à 17 ans et ma vie n'en a pas été bouleversée pour autant! Un QI d'enfer!!!! Les circonstances de cette "découverte" et ce qui en a résulté seraient trop longs à expliquer et sont finalement de peu d'intérêt pour les autres!
J'ai aujourd'hui 66 ans et les années m'ont appris à "faire avec"... C'est à dire ne plus faire remarquer que je raisonne et trouve des solutions aux problèmes bien plus vite que les autres ou encore que ma curiosité intellectuelle semble insatiable...
Mais tout ça n'aide pas forcément à réussir sa vie personnelle...
J'en suis à mon troisième mariage et heureusement le dernier est le bon! J'ai rencontré l'homme qui m'accepte comme je suis et que ma "différence" ne dérange pas et trouve même stimulante!
C'est la lecture qui m'a "sauvée", dans le sens où elle m'a permis de m'évader et de composer avec le quotidien professionnel que je trouvais souvent débilitant alors que j'étais... professeur!
Bref, je n'ai pas trop souffert de cette situation et je plains sincèrement celles et ceux qui en sont malheureux alors que finalement ce peut être source de jouissance.
Comprendre et apprendre, deux mots merveilleux qui m'ont comblée!
Revenir en haut Aller en bas
pink grapefruit



Messages : 1
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   Mar 4 Nov - 15:28

Bonjour Delphine, comment avez vous trouvé le ou la psycho thérapeute qui vous a aidée ? J'ai une fille en souffrance qui a eu un premier contact raté avec Cogitoz et a abandonné les thérapeutes successifs qu'elle a vus...Elle sait qu'elle est surdouée et que c'est la raison pour laquelle elle a du mal à se fixer un cap mais renâcle à accepter l'idée selon laquelle elle ne pourrait pas s'en sortir toute seule...elle boit et prend des substances ce qui ne l'aide pas à faire la part des choses...je ne sais pas comment l'aider. si vous avez des idées ...ou des pistes....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intention louable, mais quel est l'intérêt de ce site??
» Quel est l'intérêt d'un texte d'auteur en LDJ ?
» documentaire mais en anglais uniquement quel domage..
» Quel est l intérêt du témoignage?
» Quel est l'intérêt de ce texte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoués : les reconnaître-
Sauter vers: