Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Couples HP/HP ou HP/Non HP ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 10:38

Bonjour,
Parmi les personnes qui sont en couple, le sont-elles avec un HP ou un non HP ?
Le couple HP/non HP peut-il "survivre" au flux émotionnel, aux questionnements, aux exigences du HP ?
Le couple HP/HP peut-il lui "survivre" aux mêmes caractéristiques doublées ?
Merci d'avance pour vos témoignages
Nanou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit



Messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 11:27

HP/HP et enfant HP ^^
La vie est plus facile avec quelqu'un qui vous comprend et que vous comprenez instinctivement Wink
Ce n'est pas parfait car nous avons aussi des moments difficiles et des différences mais on s'épaule pour y faire fasse.
Les disputes (rares) se passe généralement comme ça : L'un critique le comportement de l'autre, l'autre (moi ou elle) encaisse, prend du recul (qq minutes à qq jours) puis contre argumente ou s'excuse. Et tout ça sans hausser le ton...c'est assez déroutant pour ceux qui assistent au spectacle ^^  

Avant de se mettre ensemble on a eu des relation HP/NHP et le spectacle était fort proche des témoignages du poste : "surdoués mais nuls en amour..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 11:33

Merci Benoit
J'ai l'impression que pour un couple HP/NHP il faut que le NHP soit très ouvert, patient, respectueux, compréhensif... et cela ne court pas les rues Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit



Messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 11:45

On est souvent écrasé par l'autre qui fini par profiter/abuser de nos failles (la nature humaine....). Tu peux chercher un NHP très ouvert, patient, respectueux, compréhensif, attentif, ça existe mais tu t'ennuiera à mourir avec....

Même problème concernant l'amitié avec des NHP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 11:55

En effet..... je remarque autour de moi que les couples HP/HP tiennent et sont heureux... en revanche les couples HP/NHP.....
Nos valeurs ne sont pas toujours vues comme des valeurs mais souvent comme des faiblesses (je parle là d'expérience personnelle...)
En fait je ne cherche pas car je me suis habituée à mon célibat et je ne m'en plaint pas trop :-) Simplement quand une situation se présente, je remarque qu'après le jeu de la séduction, quand la personne se montre telle qu'elle est, ça foire très vite... je sais maintenant les critères qui sont importants à mes yeux, mais pas encore trouvé la personne qui les remplit :-) Et quand je pose la question HP/HP on me dit souvent que je suis trop exigeante et trop catégorique... alors j'essaie de demander autour de moi pour voir si j'ai raison ou tort Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NATH32

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 19:48

Bonsoir,
Les Zèbres se trouvent tout simplement ; peux être par leurs sens qui sont exacerbés. C'est comme cela on se sent bien qu'entre nous, même nos amis sont HP. Ce n'est pas un refus des autres, mais ce sont eux qui ne nous comprennent pas. Nous ne parlons vraiment pas le même langage. Nous passons aux yeux de la majorité des gens pour des égocentristes, des Monsieur ou Madame Je sais tout, des gens insociables, et dans les entreprise des bourreaux de travail puis des personnes à abattre… Il ne faut pas oublier que nous avons une façon de penser qui diffère de la majorité de la population. Les normaux pensant dès leurs enfance ne sont pas attirés par les problèmes existentiels, ou la peur de la mort. Une banale remarque peux nous toucher profondément de par notre hypersensibilité, alors quelle n'aurait blessé personne et nous passons pour des gens susceptibles.
Nous pouvons quelques fois tomber sur des personnes ouvertes, qui peuvent nous comprendre, nous accepter plutôt parce qu'ils sont tolérant, mais attention, de mon expérience personnelle ça ne dure pas, malheureusement. Il ne faut pas se voiler la face nous sommes mieux seuls que mal accompagnés ! Qui pourra me contredire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 20:02

Bonsoir Nath32,
Je me rends compte en effet de cette "connexion" mais seulement depuis que j'ai été diagnostiquée... avant je ne savais pas "qui" ou "ce que" j'étais mais maintenant c'est un fait après avoir fait un fameux tri dans mes connaissances et amitiés, les personnes que je rencontre maintenant sont HP ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NATH32

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 20:15

oui cela sert énormément de savoir ce que l'on est, s'est même essentiel pour nous, nous avons tellement souffert ! quel a été ton parcours scolaire ? As tu des amis ...
Tout va bien dans ton boulot ! il n'y a pas que les relations amoureuses qui sont compliqués c'est un ensemble et quant on prend conscience que ce que l'on est les choses sont une évidences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 21:03

La souffrance.... mon quasi quotidien pendant des années...
A l'école, rejetée, jamais invitée aux anniversaires, je ne pouvais pas jouer avec les autres et en dernière année, j'ai eu droit à une raclée de la part de toute la classe....
Ensuite adolescente j'étais la bonne copine des "mecs", jamais considérée comme une fille car pas comme les autres donc pas normale pour eux...
Le parcours scolaire ? Pfffffff pour moi la vraie école était l'école de la vie.... le reste ne m'intéressait pas au grand dam de mes parents...
Pour le choix de mes études supérieures.... tellement compliqué... bcp de choses m'intéressaient, trop même mais pas envie de passer mon temps en classe donc j'ai pris un "truc" rapide qui touchait un peu à tout : le secrétariat de direction.
Et malheur... ce n'est pas DU TOUT ce qui me convient :-D et en plus je suis dans la fonction publique... et j'attire depuis des années tous les patrons manipulateurs, pervers narcissiques et ayant de gros problèmes d'égo.... donc je ne suis absolument pas épanouie dans mon boulot... mais que faire ? Je prends mon mal en patience en attendant d'avoir l'idée qui changera tout ;-)
Les amis ? J'ai fait un grand tri dernièrement... mais j'en ai de merveilleux (pas bcp mais c'est la qualité qui compte pas la quantité) et je m'en fais de nouveaux.
Les relations amoureuses ? Laissée qlq mois avant mon mariage car mon fiancé avait trouvé une fille "plus normale"... puis battue par mon compagnon que j'ai bien entendu quitté, des aventures certaines très courtes, d'autres un peu plus longues mais sans intérêt mais qui font mal...
Et puis après un pétage de câble, le diagnostic est tombé.... et depuis lors (1 an) je veux voir le verre à moitié plein, croquer à pleines dents dans la vie, et je garde confiance que de savoir maintenant qui je suis réellement me permets de renaître et de me construire une "nouvelle" vie
Voilà :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NATH32

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 21:48

tu as raison croque la vie, tu es jeune ne te prives de rien, et ne prends rien au sérieux, de tout façon tu te feras avoir ! Quand on pense trop au travail on passe à coté de sa vie et les amis ne sont pas très nombreux. Tu finiras par trouver l'homme qu'il te faut le destin y pourvoira et conseil fie toi à ton instinct, j'ai découvert, mais c'est un secret, qu'il est très développé chez les HP. Profit de tes qualités émotionnelles très peu ont l'opportunité, ils sont trop préoccupés par ce qu'il ne va pas !!! vie ta vie et trouve ton chemin et surtout positive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 21:52

C'est exactement ce que je ressens en fait... avant préoccupée par ma souffrance et renfermée, maintenant je m'accepte et si la majorité des autres ne le font pas c tant pis pour eux Very Happy et maintenant je fais confiance à mon instinct. Je sais que je vais encore me tromper, que j'aurai encore des hauts et des bas MAIS.... cela ne m'abattra plus ;-)
Merci pour tes encouragements Nath32 !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NATH32

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 21:56

je suis heureuse que tu es tout compris c'est une chance et non un malheur. De rien, les paroles que je t'ai adressé sont des plus sincères. Je te souhaite beaucoup de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Jeu 5 Mar - 22:00

cheers sunny Merci, pour toi aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Youni
Invité



MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   Mar 8 Nov - 15:55

Il y a quatre mois je suis tombée amoureuse d'un garçon au profil plutôt atypique, et c'est exactement ce qui m'a charmé. Il est, comme on pourrait dire, "un garçon de cité" mais profondément catholique, plus exactement un ancien voyou en plein repentir, il prie avant de dormir, assiste à la messe le dimanche matin, mais fume des bédos au quartier. Ce côté contradictoire m'a séduite, surtout car il choisissait sa façon de vivre la religion.
Le gros problème c'est que je m'ennuie profondément avec lui. Je lui ai soumis mon besoin d'être davantage stimulée intellectuellement mais il n'a pas cette faculté de réfléchir intensément, cette passion de l'introspection. Lorsque nous parlons, son discours se termine là où le mien commence, donc je suis seule ensuite à partir dans la complexité des choses... Je souhaiterais partager avec lui la passion qui déchaîne mes émotions, la puissance de ma réflexion... Mais on ne réfléchit pas aux mêmes choses, il a des opinions politiques hyper réfléchies pour autant, mais moi personnellement la politique est quelque chose qui me dépasse complètement, ça ne fait malheureusement pas partie de mon monde.
Je me suis engagée dans cette relation car nous avions tous les deux, il me semblait, une sensibilité pour la spiritualité, pour ce qui touchait à l'esprit, mais rapidement je me suis rendue compte, quand on parlait de l'avenir, où j'y vois aujourd'hui un sérieux risque de non-adaptation de nos deux personnalités, qu'il remettait toujours tout à la volonté de Dieu. Personnellement je suis agnostique, c'est plus facile que de se dire athée convaincue, car de toute manière je ne peux pas affirmer quelque chose dont je ne suis pas sûre, et cette maladie de toujours dire Si Dieu le veut, affaiblit mon espoir car je ne suis pas sûre qu'il se rende compte vraiment de la problématique actuelle.
Enfin bref, je m'éloigne, le problème est vraiment celui-ci: je ne suis pas nourrie intellectuellement, et je suis beaucoup trop lucide pour fermer les yeux sur certaines choses, et bien trop exigente pour ne pas vouloir que les choses changent. J'ai tant sacrifié de ma personne pour entrer en communication avec les autres que je suis profondément blasée. J'aimerais ressentir la vitalité de mon cerveau, depuis que je suis avec lui je ne réfléchis quasiment plus.
Je l'aime profondément, pour ce qu'il a vécu, pour ce qu'il vit, pour qui il est au fond de lui, mais je m'ennuie à mourir.
Revenir en haut Aller en bas
charlotte



Messages : 1
Date d'inscription : 17/01/2017

MessageSujet: je vis avec un surdoué et ça ne va pas bien en ce moment   Mar 17 Jan - 11:11

Bonjour à tous,

Je ne sais plus comment faire pour entrer en relation avec mon mari.
Après 20 ans de mariage, nous traversons un début de crise.
Il a découvert qu'il était surdoué , il y a peu, et de ce fait, ne voit plus les choses comme avant.
Là où il est soulagé de comprendre enfin pourquoi il est comme cela, il n'est pas mieux pour autant du moins pas dans notre relation.

Pourtant, il mesure tout le potentiel qu'il a pour apprendre plus, découvrir plus de choses. Cela devrait être excitant et je crois que cela l'est.
Mais, je crains qu'à côté de cela, il vive cette frustration de ne pas parvenir à le partager, et semble-t-il,  pas avec moi.
A cette révolution intérieure qu'il vient de vivre, il a l'impression que je ne comprends rien, que je ne lui montre pas que j'ai compris et je crains bien qu'il ait raison avec le recul. Tout cela est encore récent : quelques mois derrrière nous seulement.
Mais, je sens à quel point il est frustré de ne pas me voir me comporter différemment avec lui.
J'ai toujours été attentionnée et cela il l'apprécie mais parfois il est aussi, il pourra me reprocher d'être trop envahissante....
Cette hypersensibilité qui est la sienne occupe toute la place et j'ai l'impression de ne plus exister pour lui.

Nous avons longuement parlé il y a peu et je lui disais : mais pourquoi ne me fais-tu pas profiter de tout ce que tu ressens plutôt que de la garder en toi.
Mais, ce n'est pas si simple...tellement de choses en même temps qui se bousculent dans sa tête, le quotidien avec nos boulots à responsabilité qui  nous rattrape...
Il me parait de plus en plus refermé.
Et,nous avons maintenant du mal à retrouver notre complicité.
Il ne supporte plus que je lui reproche parfois son ton cassant, pour toutes sortes de petites choses du quotidien.
Il dit en avoir assez que tous lui reprochent son ton comme si personne ne comprenait que ce n'est pas ça qui est important.
Et, pourtant, il me blesse, de plus en plus souvent...
Il me reproche de ne pas le comprendre, de rester sur la forme des choses, de n'être pas sur le fond...
C'est très dur car là où durant des années, on a réussi, toujours par la parole, à combler les manques de l'un ou de l'autre, à s'aimer, on n'y arrive de moins en moins.
Il a peur que j'ai peur de ce qu'il est aujourd'hui. Et, j'ai peur de voir s'installer le ressentiment !

Pour moi, il n'est pas si différent d'avant car je l'acceptais comme tel, avec ces hauts, ses bas, ses humeurs. Car, parallèlement à ces aspects là de son caractère, il peut être généreux, drôle, sensible, plein de gestes attentionnés, amoureux et moi-aussi  et nous partageons beaucoup de passions communes, artistiques, notamment.
Bref, assez heureux en couple, pourrait-on dire.

Mais, je vois bien qu'il est en souffrance ( moi aussi d'ailleurs)  et je ne sais plus comment me comporter. Je me sens perdue et c'est très dur.
Il compte sur moi et je sens qu'il est déçu.
Il me dit que si nous sommes ensemble, il y a de fortes chances pour que je sois également surdouée mais pas de la même manière que lui.
Il est très cérébral. Moi, je suis beaucoup plus dans la relation et je me passe moins bien des autres.

Il dit m'aimer au naturel.
Il dit qu'il devra à terme vivre seul car il ne sait pas vivre avec les autres.
Il y a une telle colère rentrée.
Ce matin, elle a explosé violemment : objets brisés, cris...
et je suis si triste, si désamparée...
Et pourtant, on s'aime, je le crois, on est très attachés l'un à l'autre.
Mais, comment faire ?
Pouvez-vous me donner des conseils ?

Un grand merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jc
Invité



MessageSujet: Couple Hp/non Hp   Mer 29 Mar - 17:16

Pour ma part je vis avec une personne HPI
Je le vis bien car j'ai l'impression d'avoir de vrais conversations avec elle!!! On peut parler de beaucoup de sujets tant philosophiques que débiles... bref une relation épanouie intellectuellement pour moi... peut être pas pour elle... je suis bien largement en dessous d'elle à tout point de vue mais je vois cette faiblesse comme un avantage pour m'aider à m'améliorer! Elle me dit qu'elle apprend des choses avec moi ce qui me rend plutôt fier moi qui suis assez simple intellectuellement! Le dit elle pour m'aider à me sentir à l'aise avec elle (du fait de sa lucidité sur sa différence avec moi) en tout cas cette relation me donne l'impression de vivre avec un être exceptionnel, enrichissant à tout point de vue... ma seule peur est qu'elle s'ennuie de moi du fait de mon infériorité intellectuelle même si je suis bon musicien et je l'impressionne sur ma capacité à enregistrer les musiques, meme si je m'intéresse à beaucoup de sujets tous plus éloignés les uns des autres... Parfois je me demande comment fait elle pour me supporter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Couples HP/HP ou HP/Non HP ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Couples HP/HP ou HP/Non HP ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les couples, un triangle isocèle ? Que les couples ?
» couples littéraires célèbres
» JMJ de Madrid, pour les jeunes couples aussi !
» blagues sur les couples^^
» trouver tous les couples (x,y) :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: