Surdoué(e) adulte
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Surdoué(e), mais pas trop.

Aller en bas 
AuteurMessage
Akizakura

Akizakura

Messages : 1
Date d'inscription : 02/02/2019

Surdoué(e), mais pas trop. Empty
MessageSujet: Surdoué(e), mais pas trop.   Surdoué(e), mais pas trop. I_icon_minitimeSam 2 Fév - 23:03

Bonjour/bonsoir à tous.

Alors voilà, on m'a fait faire le test, ce fameux test, il y a maintenant une dizaine d'années à la demande de mon professeur en cinquième primaire (CM2), et il s'est avéré que je suis plus que douée, mais pas surdouée.
Ce sont des petits mots qui, dans la tête d'une enfant de 9 ans, presque 10, marquent beaucoup. Tellement qu'encore aujourd'hui, âgée de 21 ans, j'entends distinctement mon professeur le dire à mes parents après que mon testeur lui ait communiqué ce fameux résultat.

Autrefois fière, puis désespérée par ce résultat durant mon adolescence, aujourd'hui perplexe et ayant l'impression de n'être que le fruit d'une mascarade, je recherche une aide que je n'ose demander nul part, par crainte d'être jugée, jaugée, critiquée ou encore rabaissée suite à un parcours scolaire difficile (je n'ai obtenu mon bac qu'à 20 ans, et j'allais fêter mes 21 ans fin de cette année civile là), car ce statut de "très douée" m'a souvent été reproché durant toutes ces années d'étude où j'ai juste cumulé un tel manque de confiance en moi que je n'arrive même pas à parler de ce statut d'entre-deux à ma meilleure amie, qui est elle-même HP, et j'ai eu un grand mal à le faire avec mon petit-ami, qui est la seule personne avec qui j'en ai parlé depuis ce jour de diagnostique, en dehors des moments où mes parents me reprochaient ma "fainéantise" alors que j'avais soit-disant un "grand potentiel à exploiter".
Parce que oui, eux se sont sentis tellement fiers d'avoir une enfant dite "intelligente", venant tous deux d'un milieu rural assez simple, mon père étant producteur laitier et ma mère aide familiale, ils s'en sont enorgueillis auprès des autres membres de la famille, leur entourage, "très douée" par-ci, "grande intelligence" par-là,... Et plus le temps passaient, plus ils étaient ridiculisés par mes échecs...

Aujourd'hui universitaire, mes démons ont continués à me poursuivre. Je vis actuellement, paraît-il, un burn-out. Incapable de lire durant toute ma session d'examens de janvier, je l'ai évidemment ratée en beauté, et après consultation chez un ophtalmologue, il s'avère que mes yeux n'ont aucun souci, j'ai pourtant encore du mal à lire aujourd'hui, alors que le problème s'est déclaré début janvier, il y a donc un mois.

J'ai déjà vu des psychologues, mais je suis incapable de leur parler de ce fameux état.
Aujourd'hui je songe à voir un psychiatre, du fait que mon mal-être mental joue désormais sur mon physique, au point de m'ôter le plaisir que m'est la lecture, alors que j'ai déjà perdu l'usage de ma main droite suite à une entorse qui dure depuis un an, et qui m'empêche de pratiquer les sports que j'aime, et me prive même d'écrire à la main...

Alors voilà, je me demandais si, comme moi, d'autres parmi vous avaient été diagnostiqués "plus que doué(e), mais pas surdoué(e)", comment vous l'aviez vécu et si, pour vous aussi, la vie étudiante fut, ou est encore, un véritable labeur.

Merci d'avoir tout lu, je vous souhaite une agréable journée/soirée Smile
Revenir en haut Aller en bas
So976



Messages : 4
Date d'inscription : 07/11/2014

Surdoué(e), mais pas trop. Empty
MessageSujet: Re: Surdoué(e), mais pas trop.   Surdoué(e), mais pas trop. I_icon_minitimeMar 19 Mar - 12:12

Bonjour,

Votre message m'a touché.
J'aimerai vous dire 2 choses :

- la 1 ère c'est que vous n'avez pas a être fière ou encore désespérée de votre situation. Vous êtes vous. et pour que les autres vous acceptent telle que vous êtes, il faut commencer par vous accepter vous comme vous êtes. Quand on est enfant ou encore adolescent, on se voit au travers du regard des autres. Aujourd'hui vous êtes adulte. Alors devenez adulte, regardez vous en face , regardez bien ... Essayez de faire la part des choses et de voir qui vous êtes réellement, retirez tout ce que vous faites pour faire plaisir aux autres (ce qui n'empêche pas d'être empathique ! juste ne pas faire les choses en fonction de ce que pense X ou Y) , retirez toutes les inhibitions dues à ce que vous pensez croire de la douance, et voyez en dessous de la carapace , il y a vous.
Apprenez à vous aimer même si c'est difficile, soyez indulgente avec vous même car personne n'est parfait (je vous l'assure, les gens parfaits sont des escrocs !), prenez soins de vous, de votre corps, autorisez vous à dormir (non le sommeil n'est pas une perte de temps, il régénère votre corps c'est donc un investissement !), trouvez vous des loisirs qui vont vous changer les idées, accordez du temps à des choses dans lesquelles vous excellez sans effort (je suis certaine qu'il y en a Wink ) parce que c'est bon pour l'estime de soi.

- la 2 ème est une question : Avez vous pensé à repasser le test ? les tests évoluent, vous avez passé un test enfant, peut être qu'un test adulte avec un nouveau praticien pourrait être plus clair ? Je sais que ce n'est pas donné, mais est-ce que ça ne pourrait pas vous permettre d'y voir plus clair ? Aussi, si votre test est hétérogène comme ça peut arriver, vous pourriez en parler avec le psy et il pourrait vous expliquer pourquoi et peut être comment faire avec tout ça dans la vie de tout les jours ?

N'ayez pas honte, il y a des choses qu'on ne peut pas choisir. On ne choisit pas la façon dont fonctionne notre cerveau.

amicalement,
Revenir en haut Aller en bas
 
Surdoué(e), mais pas trop.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: