Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 surdoués mais nuls en amour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hologram



Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2014

MessageSujet: surdoués mais nuls en amour...   Sam 14 Fév - 6:22

hello tous
en ce jour de St Valentin je reviens parcourir ce forum.
Je viens de me séparer. Du coup il faut sourir pour repondre a la pression des copains comme quoi "ça passe avec le temps" trouver un appart, des meubles, se rappeler qu'on adore vivre seul parce qu'on est bien organisé en autonomie et que à 2 faut toujours faire des concessions.
Se redonner des objectifs (car je ne sais pas vous, mais moi j'ai toujours choisi un partenaire compliqué comme si réussir a développer la relation etait un challenge), car retomber dans le célibat ça laisse un vide enorme dont on peut apprecier la liberté quand on positive mais souffrir des manques de repères...


bref je suis là a decouvrir l'ambiance sonore du matin dans mon nouvel appart tout petit et tout vide et à nous lire je me dis qu'on est tous des autistes de l'amour.
a la fois remplis d'amour et de générosité mais incapables de gérer ce flot et surtout de s'associer a une personne avec qui il y aura alchimie...
pour ma part j'ai vraiment l'impression de chercher les échecs ! Si je regarde mes relations il y a eu 2 fois un homme à mon opposé : inculte et pantouflard, stable a en mourir, comme "à sauver" de la médiocrité,
2 fois des relations impossibles géographiquement (a passer tous les weekends dans des trains qui font la France en diagonale) ou temporellement (par le temps que nos boulots nous permettaient d'y consacrer)
une fois un homme qui pour le coup comprenait la vie sur le même langage que moi trop riche et trop rapide pour les autres... avec lui pas besoin de se vulgariser au quotidien pour ne pas passer pour bizarre, mais il était bipolaire.... quel cauchemard (je ne m'étend pas sur ce sujet, ceux qui l'ont vécu savent bien de quoi je parle et pour les autres, aucun mot ne peut décrire...)

Bref
L'issue systematiquement malheureuse alors qu'on s'est investi a fond (et trop même !),
le retour immuable a la solitude,
j'ai l'impression.qu'à force de nous sentir incompris on est blasés de toute relation humaine...
Même ici sur ce forum où ça fait du bien de rencontrer des personnes un peu éveillés intelectuellement, on crée une sorte de groupe certes mais sans solidarité... si on se reunissait tous dans un bar je ne sais même pas si l'ambiance serait bonne....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ananas Bleu



Messages : 1
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Mar 17 Fév - 13:52

Bonjour hologram,

ce que tu livres ici me parle... Je suis à peu de choses près dans la même situation, et ce n'est hélas pas la 1ere fois loin de la...

" autistes de l'amour", bah je dois en être. Tout comme toi j'en suis à me dire que je dois chercher les échecs, les relations impossibles, de trouver surtout des personnes PN.
Bref l'investissement à fond, voir absolu, ca me parle aussi... Jusqu'à m'en oublier complétement. Et face à une personne Pn les dégâts sont terribles... Que de souffrance...

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Jeu 26 Fév - 17:03

Bonjour ;-)
Nous sommes perfectionnistes... et puis nous avons besoin de challenges comme tu dis Hologram... on s'investit, on s'oublie, on souffre...
Qu'est-ce qui nous attire chez l'autre pour y croire, pour penser qu'on va y arriver ?
Bien sûr que mes échecs sentimentaux sont principalement dus au décalage mais c'est surtout mon côté "sauveuse" qui m'a mise dedans, ce côté "on a besoin de moi, je cours, je vole".... je recolle les morceaux et puis.... c'est l'autre qui s'envole :-)
Est-on des autistes de l'amour ? Même si je n'y crois plus.. j'espère quand même... contradictoire ? Bien sûr, mais où va-t-on sans l'espoir, sans rêve ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hologram



Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2014

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Jeu 26 Fév - 17:51

Nanou a écrit:
Bonjour ;-)
c'est surtout mon côté "sauveuse" qui m'a mise dedans, ce côté "on a besoin de moi, je cours, je vole".... je recolle les morceaux et puis.... c'est l'autre qui s'envole :-)

C'est TELLEMENT ça...
mon dernier copain était chauffeur poids lourd de camion pompes à égouts....
vie de routine, surpoids, pas de passion ni de culture générale...
je lui ai offert plein d'opportunités de sport, de plein air, de sorties culturelles, de tendresse et d'avenir familial......
au final c'est lui qui m'a quittée...
difficile de garder confiance en soi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Jeu 26 Fév - 18:27

Pourquoi n'a-t-on pas confiance en nous ? Peut-être parce que l'on se compare aux autres... parce-que les autres nous disent qu'on n'est pas comme eux...
Nous sommes sensibles, émotifs, empathiques, et j'en passe... toutes des qualités et valeurs qui sont fantastiques ! Alors pourquoi ne pas avoir confiance en elles et donc en nous ?
Uniquement parce que nous sommes dépendants du regard des autres !
A nous de savoir quoi faire pour NOUS faire plaisir et arrêter de faire plaisir aux autres...
Apprenons de nos échecs... et nous ne referons plus les mêmes, nous nous tromperons encore, mais nous ne ferons plus les mêmes erreurs... et avec le temps et l'expérience, on arrivera à savoir ce que l'on veut réellement et à attirer la personne qui nous correspond.
J'ai galéré pendant des années et des années... relations amicales et amoureuses catastrophiques et après un ras-le-bol général, je me suis posée, la solitude apporte cette opportunité : le fait d'être confronté à soi-même... donc j'ai bcp réfléchi, analysé et je me rends compte que depuis qlq mois, les personnes que je rencontre sont dans la majorité HP, sinon au moins ouvertes d'esprits... donc je ne perds pas espoir ;-)
Courage on peut y arriver !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filomene66



Messages : 15
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 57
Localisation : Collioure France

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Jeu 26 Fév - 22:32

késako des personnes "PN" et des personnes "HP" ???????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bijoucontemporain.unblog.fr
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Ven 27 Fév - 7:15

filomene66,
PN = pervers narcissique
HP = haut potentie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filomene66



Messages : 15
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 57
Localisation : Collioure France

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Ven 27 Fév - 21:35

Merci Nanou :-)
aaaah "pervers narcissique" ..... ça c'était mon mari ..... qui m'a démoli ma vie ..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bijoucontemporain.unblog.fr
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Mar 3 Mar - 18:05

Apparemment filomene66 nous sommes des proies "faciles" pour les pervers narcissiques et les manipulateurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit



Messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Mer 4 Mar - 8:20

Par vos mots je revis mes années de célibat et pourtant je suis un homme.
Je crois que naturellement ont cherches les relations compliquées ou nuisibles... J'ai, comme vous, tout essayé mais n'arrivait pas à tenir plus de quelques mois avec quelqu'un. J'ai fini par me complaire dans le célibat et mon petit univers ordonné. Puis je me suis mis avec une amies, totalement opposée à moi (bordélique notamment) avec qui il y'avait une accroche que je n'arrivai pas à expliquer. Ca à bien fonctionné et même si notre couple ne ressemble en rien aux couples classiques, nous avons fini par nous marier et avoir des enfants. Dernièrement, nous avons appris que nous étions des HP tous les deux ce qui donne un sens à tout ça.
Je vous souhaite la même chance I love you


Dernière édition par Benoit le Lun 9 Mar - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Mer 4 Mar - 10:24

Super histoire Benoît, merci pour ton témoignage, et tes encouragements !!!
Je pense que les femmes zèbres ont tendance à aller vers le côté "sauveur" et du coup attirent des relations qui détruisent. Maintenant, avec le diagnostic, la maturité, les choses deviennent plus claires et en ce qui me concerne maintenant je comprends vite quand une relation s'annonce plus qu'orageuse ;-) Je ne perds pas espoir mais comme toi je finis par me complaire dans le célibat... "mieux vaut être seule que mal accompagnée" prend tout son sens ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
burgundy



Messages : 1
Date d'inscription : 25/09/2015

MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Ven 25 Sep - 22:09

Bonsoir,

Effectivement ce n'est jamais simple les histoires d'amour, elles semblent l'être encore moins quand on est "surdoués".
J'ai longtemps hésité à m'engager dans une relation à long terme avec un homme, alors que nous étions très amoureux. C'est une relation qui me faisait cogiter sans arrêt, mon cerveau se posait des questions de tout ordre. Trop de doutes planaient de mon côté à son sujet, je ne le sentais pas et certains de ces doutes se sont révélés vrais (merci ô intuition !). Les mois sont passés, la relation s'était améliorée, mais j'étais encore dans cette situation où je ne souhaitais pas vraiment m'engager sérieusement, rien d'officiel donc, je ne l'ai jamais présenté à mon entourage familial ni amical.
Avec un peu de recul je me suis rendue compte que j'appréhendais énormément la suite de cette relation, connaissant mon grand besoin d'affection, ce besoin d'être rassurée en permanence (au point de douter sans cesse d'être aimée et de réclamer des preuves, des mots même s'ils sont répétés plusieurs fois par semaine) et cette crainte immense d'être quittée un jour si je suis follement amoureuse, peur d'en souffrir au point de finir en lambeaux. Je pense que les surdoués sont capables de donner et d'ouvrir leur coeur jusqu'à se perdre parfois lorsqu'on en attend trop.
D'ailleurs je n'ai jamais vraiment cru à la phrase "il faut suivre son coeur", car je sais qu'il a ses faiblesses et sur le coup on peut succomber à l'amour ou la passion au départ, mais on peut aussi sentir qu'il ne subsistera pas (ou l'anticiper).
Aujourd'hui je suis dans une relation qui ne repose pas sur une passion incertaine mais sur une stabilité affective et une compréhension mutuelle en général. Et ça se passe bien !

Et vous, comment se manifeste votre côté douance dans les relations amoureuses ? Vous reconnaissez-vous dans certains de ces traits de personnalité et comment faites-vous face aux doutes et aux craintes s'ils sont omniprésents ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viviane du Lac
Invité



MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   Mer 27 Jan - 18:25

Salut, Jeunes Gens!

J'espère que quelqu'un traine encore parfois sur ce forum...
Je suis la compagne d'un H.P. et j'ai besoin de vos lumières pour tenter
de le sortir de sa dépression, car il s'agit de ça...
En effet, à 35 ans, il est blasé de tout, il trouve tout le monde médiocre et
peut aller jusqu'à en pleurer... Il aimerait participer "au monde" mais n'arrive pas à s'intégrer
dans une équipe de gens "classiques": il s'ennuie, voudrait réorganiser mais butte face
à l'ego des collègues... Même quand il joue en ligne, il veut organiser mais lâche prise,
tellement il se heurte à la médiocrité des gens qui ne font que s'amuser... Et il s'efface...
Résultat: il ne voit plus personne, reste enfermé 24/24h, il ne voit jamais la lumière du jour
et ne franchit pas la porte pour respirer le bon air...
Il n'a plus que moi, qui a priori fais partie des "petites gens", et il rêve de solitude, tout en restant englué dans
sa situation... Je ne sais plus quoi faire pour l'aider, nous aider à surmonter...
Il est réellement "inadapté" à la société... Même en amitié, il ne supporte pas les conversations légères...
En tant que H.P., peut-être auriez-vous des clés à me fournir? Car entre mon travail, ma vie sociale (qui se restreint, je ne vous le cacherai pas)
ma propre famille et l'intendance domestique, je n'arrive plus à suivre face à son état interpellant...
En vous remerciant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: surdoués mais nuls en amour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
surdoués mais nuls en amour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» surdoués mais nuls en amour...
» Que conseiller à des parents d'assez bons élèves en français mais nuls en rédaction?
» L'Amour : la seule vocation exigée : aimer
» Ce n'est pas ce que tu fais ou dis qui est important, mais bien l'Amour qui habite ton coeur.
» L'amitié, toujours l'amitié... (des belles citations)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: