Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Finalement, non, je ne suis pas surdoué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciol



Messages : 15
Date d'inscription : 06/11/2014
Localisation : Lille

MessageSujet: Finalement, non, je ne suis pas surdoué.   Dim 25 Jan - 23:18

Bonjour à tous.
Ayant, comme expliqué précédemment, reconnu en moi tous les symptômes de la douance dans un article de l'Express, je me suis fait à l'idée que j'étais l'un des vôtres.
Cependant, suite à un test de QI passé avec une amie (Qui est psychologue, hein, c'est pas juste la première personne que j'avais sous la main), elle m'a fait passer un test de type WAIS III, mon QI se situe entre 103 et 113, ce qui est bien, mais pas top, comme diraient Les Nuls, ou, pour ceux à qui la référence échappe, se trouve dans la moyenne supérieure, mais ne fait pas de moi une personne surdouée.
Du coup, une question se pose, comment se fait-il que ces "symptômes" me correspondent ? Quel est ce problème sur lequel je n'arrive pas à mettre le doigt ? Qu'est-ce qui m'échappe ? Que suis-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hologram



Messages : 10
Date d'inscription : 06/11/2014

MessageSujet: Re: Finalement, non, je ne suis pas surdoué.   Sam 14 Fév - 5:55

Je ne suis pas spécialiste et je vais juste te donner un avis personnel puisque je suis la 1ere a répondre :
je crois que ce genre de ressentis ne doivent pas s'aborder comme une science exacte. 2 + 2 = 4. Feu vert = je passe

Tu avais éprouvé une satisfaction a mettre un mot sur ce que tu ressens et du coup tu vas être frustré de ne pas avoir finalement de "diagnostic" ?
Peu importe comment ça s'appelle, et comment ça s'explique, ce que tu ressens est réel et tu devrais simplemrnt tenter de l'accepter et le comprendre pour lui même

Nous sommes tous la somme de nos expériences.
Des traumatismes de l'enfance ou une relation un peu atypique avec nos parents, ou un secret de famille que notre inconscient connait mieux que nous... peuvent parfois expliquer beaucoup de choses.

Au final l'important c'est le présent et de trouver les clés pour le vivre avec sérénité. S'aimer soi et réussir a cohabiter avec les autres.
C'est un travail de tous les jours quels que soient les mots qu'on décide de poser sur les ressentis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jaramida



Messages : 4
Date d'inscription : 20/03/2015

MessageSujet: Re: Finalement, non, je ne suis pas surdoué.   Ven 20 Mar - 5:00

Ceux qui ont les meilleurs résultats scolaires ne sont pas toujours ceux qui le mieux compris la leçon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ulysse



Messages : 1
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: non, mais introverti peut être ?   Jeu 9 Avr - 14:47

Bonjour,
je réagis rapidement à votre message. Je me suis aussi reconnu dans pas mal de ces fameux "symptomes". Pour autant, sans même faire ce test de QI (que je ferais bien à l'occasion, cela dit. juste pour voir), je ne me considère pas comme surdoué. Par contre je me considère volontier comme introverti, et c'est peut être une piste de réflexion pour vous .. Je vous invite à lire l'excellentissime (et très plaisant à lire) ouvrage de Sophia Dembling, "La revanche des discrets". Elle met l'accent sur pas mal de comportements mal compris par le reste de la société, qui peuvent nous faire sentir différents et pas à notre place si on est un tant soit peu hypersensible. Personnellement c'est un livre qui m'aide beaucoup à trouver ma place dans la société aujourd'hui, et à m'accepter avec mes différences et mes manques (se sentir différents trop longtemps ça laisse des marques..).

Bon courage, et ne laissons pas notre planète aux sousdoués, bordel ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio



Messages : 1
Date d'inscription : 15/05/2015

MessageSujet: Re: Finalement, non, je ne suis pas surdoué.   Ven 15 Mai - 15:21

Bonjour, je suis Sergio, nouveau venu parmi vous. Moi aussi je me suis reconnu dans les articles de l'Express. Pour repondre a Ciol, je vous invite a lire, si vous ne l'avez deja fait, l'ouvrage de Betarice Milletre "Petit guide a l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas doues". Vous constaterez que la surdouance n'est pas une affaire de QI. Il existe en fait 8 types d'intelligence et ce n'est que dernierement qu'on en tient compte dans certaines ecoles de certains pays. Et les resultats sont prometteurs lorsque l'on determine le type d'intelligence dominant chez l'enfant. De toute maniere, nous sommes differents sur le plan de la pensee. Cela m'a valu pas mal de deboires dans la vie dont je patis encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 09/10/2014
Age : 51

MessageSujet: Re: Finalement, non, je ne suis pas surdoué.   Jeu 28 Mai - 14:53

sergio a écrit:
Bonjour, je suis Sergio, nouveau venu parmi vous. Moi aussi je me suis reconnu dans les articles de l'Express. Pour repondre a Ciol, je vous invite a lire, si vous ne l'avez deja fait, l'ouvrage de Betarice Milletre "Petit guide a l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas doues". Vous constaterez que la surdouance n'est pas une affaire de QI. Il existe en fait 8 types d'intelligence et ce n'est que dernierement qu'on en tient compte dans certaines ecoles de certains pays. Et les resultats sont prometteurs lorsque l'on determine le type d'intelligence dominant chez l'enfant. De toute maniere, nous sommes differents sur le plan de la pensee. Cela m'a valu pas mal de deboires dans la vie dont je patis encore.

Sourire...
Nous pouvons toujours nous retrouver dans un article, tout dépend de l'instant où nous voulons voir des similitudes... les tests de QI je suis très perplexe , finalement vous avez aussi des personnes qui par effets rebelles ou tout simplement par hyper sensibilité aux résultats vont échouer... le meilleur test QI c'est la réalité... vos actes , vos réalisations, vos esprits en mode arborescence voir comme j'ai toujours imaginé en mode "sphérique". Désolé si vous avez eu des déboires, il faut juste les "replay" dans une pensée positive...voir les dériver dans un autre contexte...
Sylver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Finalement, non, je ne suis pas surdoué.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Finalement, non, je ne suis pas surdoué.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finalement, non, je ne suis pas surdoué.
» Le suis-je??
» Finalement, elle est toujours là....
» oui je suis surdouée et alors ?
» Surdoué ? Question sur la définition de soi ?

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: