Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 révélateur de tourments - quelle solution cependant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
woodboy



Messages : 1
Date d'inscription : 05/11/2014

MessageSujet: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Mer 5 Nov - 19:25

Hi all,

Je me suis senti concerné par l'article paru sur Lexpress.
Ce qui m'a poussé à m'inscrire sur ce forum, c'est que je suis souffrant d'attaques de panique et d'une angoisse généralisée depuis maintenant 7 années.
J'ai 31 ans, mes suivis thérapeutiques (divers et variés) n'ont pas abouti à des solutions efficaces.
Je suis donc, plus à titre personnel maintenant, en pleine R&D sur moi-même Very Happy

Un point majeur est qu'en effet je me suis toujours senti en décalage "social" avec mon entourage, il m'est aussi arrivé de penser au fait que je puisse être doué (surdoué, le mot est encore trop peu convaincant pour moi) dans des matières trop génériques ou futiles à l'ensemble des activités qu'un élève doit accomplir. Cependant mon parcours scolaire et universitaire ayant toujours été si "moyen" et avec si peu de motivation à l'apprentissage et des difficultés de concentration, que j'ai toujours plutôt pensé au fait que j'étais bête ou en-dessous de la moyenne. Un sentiment d'infériorité toujours présent aujourd'hui bien qu'ayant une vie confortable (si on écarte mes soucis de santé) et disons...réussie jusque là Very Happy (papa, marié, job correct etc...)
Autre point, le perfectionnisme ; quand la tâche me plaît, je l'optimise jusqu'au bout ce qui peut paraître "sado-maniaque" pour certains héhé.

L'article met le doigt (visiblement...) sur plusieurs vérités que je me suis amusé à commenter :

Citation :

Vous ennuyiez-vous à l'école, sans comprendre pourquoi l'enseignant répétait plusieurs fois la même chose?
L'ennui était constant Very Happy le temps était parfois long effectivement sur les choses répétées inutilement
Citation :

Pour trouver le temps moins long, vous envoliez-vous dans vos rêves
Oui, je ne vais pas dire toujours "inattentif" ou "hors-sujet" mais ces mots était sur 80% de mes devoirs et carnets de correspondance.
En cours je pensais à autre chose, je m'inventais des histoires...parfois je piquais du nez...
Citation :

Aviez-vous des notes en dents de scie, selon ce qui vous passionnait sur le moment ou encore selon votre sympathie pour le professeur?
La dent de scie correspond parfaitement à mes notes...toujours moyen mais parfois hors-jeu ou excellent.
Citation :

Trouviez-vous difficile d'apprendre par coeur, alors que vous connaissiez vos cours sans les avoir révisés, si cela vous intéressait?  
Toujours eu une aisance en mémorisation de textes, poésie, listes de mots etc... mais c'est une mémoire très sélective...je ne retiens que ce qui m'intéresse.
C'est toujours le cas aujourd'hui et on dira plutôt que j'ai une mauvaise mémoire car j'oublie des rdv, des faits passés etc...
Citation :

Avez-vous décroché à un moment de votre parcours scolaire, en globalité ou dans certaines matières, car tout cela vous dépassait et n'avait guère de sens pour vous?
J'ai totalement décroché de mes études par manque de niveau personnel selon moi. La FAC était très théorique et barbante, je n'ai fais aucun effort pour apprendre et je
pensais que c'était trop difficile ou inaccessible pour moi. Très facilement déconcentré par des loisirs ou projets personnels divers une fois chez moi...pas envie de travailler.
Citation :

Avez-vous des capacités de concentration et de mémoire qui étonnent autour de vous, mais seulement si vous êtes motivé(e)?
Plus jeune on m'a toujours dis que j'avais une superbe mémoire.
Aujourd'hui on dit plutôt le contraire... :p
Citation :

Êtes-vous capable de vous remémorer des détails anodins que vous êtes seul(e) à avoir remarqués?
En effet...je me souviens de situations / contextes que je m'amusais souvent à me rappeler (des sortes de photographies visuelles dans un coin du cerveau).
Aujourd'hui il m'arrive de revivre des contextes précis (images, mouvements ou autre) que je sais pertinemment avoir mémorisés un jour dans ma vie et volontairement pour le fun.
Cependant c'est devenu impossible de les associer précisément et de m'en rappeler. Ils deviennent plutôt de simples sentiments de "déjà vu".
Citation :

Adorez-vous découvrir des choses et partager ce que vous avez appris?
Très particulièrement et ça a toujours saoulé mon entourage.
Ma petite soeur que j'essayais toujours de convaincre de jouer à des jeux bizarres, complexes, qui n'auraient intéressé aucun gamin finalement  Rolling Eyes .
Par exemple jouer à un jeu de réorganisation de notre chambre commune avec divers petits gadgets amusants de classement...oui...barbant pour des gosses.
Moi j'adorais optimiser sans cesse ma chambre.
Citation :

Êtes-vous d'une étourderie parfois handicapante, car votre esprit est déjà passé à l'idée suivante?
Tous les jours ! Ce qui m'handicape surtout professionnellement aujourd'hui, par exemples :
- respect des livraisons de projets (toujours en retard mais j'aurais fais plein d'autres tâches plus intéressantes à mes yeux).
- impossibilité d'estimer la durée d'une mission confiée
- déconcentré par un autre projet que j'ai envie de faire
- ...
Beaucoup de mal à me focaliser sur les missions qui me sont données. Mais je pense que c'est le cas pour tout le monde...quand on aime pas sa mission, on la fuit...
Citation :

Avez-vous l'impression de ne pouvoir vous arrêter de penser, au point que cela vous donne le vertige et que cela agace vos proches?
C'est même une affirmation...le vertige non...les insomnies par contre ! J'ai souvent pris des hypnotiques types Zolpidem, Zopiclone etc... pour faire taire mon cerveau qui ne cesse de réfléchir à X projets différents et inquiétudes du quotidien. Handicape car souvent fatigué d'un sommeil trop "chimique" ou insuffisant.
Citation :

Vous trouvez-vous trop sensible, trop révolté(e) par l'injustice, l'hypocrisie, etc.?  
Je ne me sens pas révolté par l'injustice ou l'hypocrisie. Je suis par contre sensible en effet, sensibilité très enfouie depuis mon enfance, masquée par différentes méthodes de gosse (faire l'insensible,le gros dur...).
Aujourd'hui adulte, cette sensibilité s'est libérée, ce qui, selon moi, explique mes angoisses et attaques de panique violentes, maîtrisées uniquement par voie médicamenteuses hélas...
Citation :

Ou alors avez-vous l'impression d'avoir enfoui toutes ces choses au fond de vous pour arrêter de souffrir, être comme tout le monde et cesser de vous faire remarquer?
Oui. Être comme tout le monde n'était cependant pas évident, j'ai eu un retard de croissance important, j'avais des loisirs différents et aucune envie de me fondre dans la masse etc... heureusement, je n'ai jamais été dénué d'humour pour faire le pitre et me faire remarquer.
Citation :

Sans doute serait-il temps pour vous d'arrêter de cacher vos véritables richesses, d'apprendre à vous aimer pour vous sentir mieux avec vous-même et avec les autres.
Aujourd'hui adulte c'est plus "facile" je dirais, on est responsables, on a des enfants....Gamin ça a été dur pour moi.

Si cela pourrait être révélateur de mes tourments, je n'identifie cependant pas de solution concrète. Du moins pas encore Wink

Merci pour cet article et la création de ce forum.
Je n'hésiterai pas à venir sur ce forum pour partager avec vous.

Tchao !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titroll



Messages : 5
Date d'inscription : 05/11/2014

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Mer 5 Nov - 20:54

Idem pour moi ^^ et comme toi, j'espère une réponse pour m'éclairer ^^

Même si cette dernière ne changera pas qui je suis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil lune



Messages : 9
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 55
Localisation : VALENCE

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Mer 5 Nov - 22:02

Hello, Very Happy
je viens de m'inscrire : il y a longtemps que je me pose des questions sur moi, ma différence, mes sentiments de solitude, d''étrangeté Twisted Evil et récemment, des amis (je crois) ont osé poser des adjectifs du style "ton côté zarbi" "bizarre" ou m'ont parlé de ce que je ressentais en phrases entières reprises dans les articles sur les zèbres allant même " tu dois accepter tu te sentiras toujours seule c'est ton chemin" ... sans que je comprenne ou veuille comprendre ce qu'il voulait dire ... Evil or Very Mad bounce Embarassed et ce soir l'un d'eux a posté sur mon journal fbk un lien sur les surdoués ... santa et voilà je fais un pas supplémentaire study je ne sais pas où il va m'emmener... depuis le temps que je cherche, que je me pose des questions ... que ma vie part en vrille ... j'ai parcouru le forum et je me sens mieux ... j'espère avoir trouvé la bonne porte cette fois-ci ... Wink l'espoir, l'espérance, le sourire dans les yeux ... je vais m'endormir là-dessus ... demain peut-être : ma présentation ... comme un coming-out ... en tout cas je le ressens comme tel ... Bonne nuit à vous et de beaux rêves : je veux voir une issue positive Very Happy Laughing flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maguy



Messages : 4
Date d'inscription : 05/11/2014

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Ven 7 Nov - 11:04

Bonjour, je me suis inscrite ici aussi avant-hier, j'ai connu le forum grâce au même article que j'ai vu passer sur FB il y a 2 jours. J'avais laissé un message de présentation ici, intitulé "Présentation", qui n'a hélas pour le moment pas eu un grand succès ! :/

J'oubliais aussi de dire dans ma présentation, je j'avais une sensibilité exacerbée, qui ne se voit pas forcément de mon entourage, car je sais très bien la cacher, mais je pense avec le temps que trop la cacher ne me rend pas service.

Bref, j'espère avoir l'occasion bientôt d'en parler plus amplement avec vous, et d'échanger.

Bonne journée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yllysviel



Messages : 29
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Sam 8 Nov - 4:49

Titroll : la réponse est en toi , personne d'autre que toi ne la trouveras ;


Soleil lune : en te disant que tu seras toujours seul , il t'as simplement dit la vérité , de base tout être est seul dans la vie , les relations sociales étant là pour faire oublié cet état , mais étant ce que nous sommes , c'est à dire des gens systématiquement stigmatiser / ranger dans des cases , il te disais simplement que tu seras éternellement seul , il n'y a pas grand chose d'autre à expliquer que ce qu'il t'as simplement dit
mais ce n'est pas une fatalité hein Smile mais je dois avoué que je suis mitigé quant aux attention de ton "ami"
et je me retrouve bien en toi quand tu dis " amis(jecrois) " ^^'
si je retrouve ta présensation je vais aller y donner une réponse un peu plus riche Smile


maguy : c'est dur d'obtenir des réponses aux présentation , ton cas n'est pas isolé :p


vous pouvez m'ajouter sur skype si vous désirez discuter =) : telosei
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil lune



Messages : 9
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 55
Localisation : VALENCE

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Sam 8 Nov - 21:02

Yllisviel
merci pour ton message
je n'ai pas encore posté ma présentation: je ne n'ai pas trouvé comment faire ...
je n'ai pas Skype mais je vais essayer de l'installer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yllysviel



Messages : 29
Date d'inscription : 08/11/2014

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Dim 9 Nov - 9:28

c'est facilement téléchargeable / installable / trouvable , c'est le nouveau " msn " si tu préfères Wink

en attente de ton sujet =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silver

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 09/10/2014
Age : 51

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Mar 11 Nov - 17:30

yllysviel a écrit:
c'est facilement téléchargeable / installable / trouvable , c'est le nouveau " msn " si tu préfères Wink

en attente de ton sujet =)

lol... un sous forum par Skype, et une psychanalyse sauvage il me semble rapidement que vous avez mentionné déjà trois fois votre Skype… ? Pour quelle raison vous voulez absolument communiquer en mode binaire et non en mode collectif… ce serait très sympathique de lire vos débats et votre participation active… Cela me fait penser à quelques manipulateurs de secondes zones… les brouteurs… J’ai essayé de dresser un brouteur... pas facile avec comme barrière la culture et le langage… petit à petit l’oiseau fait son nid… après quelques mois il est devenu bien meilleur grâce à mes textes… Si vous voulez je vous donne quelques versions pour vous aider à capter ici les personnes en souffrance ? mais si il était possible de dompter un brouteur je doute de pouvoir résoudre votre propre besoin de manipulateur… même si j’en ai les capacités …. Sourire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil lune



Messages : 9
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 55
Localisation : VALENCE

MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   Sam 6 Déc - 11:09

Silver
merci de prévenir et avertir pour les brouteurs
comment fais-tu pour avoir ces capacités
j'ai besoin de rencontrer des zèbres de ma région pour me sentir bien chez moi dans ma tribu
sos
peux-tu m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: révélateur de tourments - quelle solution cependant   

Revenir en haut Aller en bas
 
révélateur de tourments - quelle solution cependant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfant non scolarisé à 4 ans, quelle solution trouver ????
» quelle solution choisir
» Quelle solution ?
» Tickets restaurant perdus (volés ?) : quelle solution ?
» Heydrich et la "Solution Finale" - Part I

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: