Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Métaphores pour décrire comment vivent les surdoués - ceux qui s'ignorent et ceux qui savent - et dans quel monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thridace



Messages : 18
Date d'inscription : 24/09/2014

MessageSujet: Métaphores pour décrire comment vivent les surdoués - ceux qui s'ignorent et ceux qui savent - et dans quel monde   Ven 26 Sep - 9:47

Bonjour,

Constatant le déni important que font les gens qui se reconnaissent dans le portrait robot des surdoués mais qui s'obstinent à refuser d'y croire parce que:
- se trouve pas intelligent, mais bête voire idiot ou fou;
- est aveuglé par ses échecs sans être capable de voir ses réussites;
- a raté (pour ne pas dire "n'a pas réussi") sa scolarité et sa vie professionnelle;
- sa lucidité extraordinaire amplifie ses faiblesses et relativise ses points forts;
- a une estime de soi négative;
- n'arrive pas à utiliser son intelligence à cause de son anxiété envahissante;
- n'a plus d'envie et de désir, par conséquent de volonté et de motivation pour s'enthousiasmer;
- la liste est longue...

A chaque "parce que", il y a une explication rationnelle, un "à cause de" en rapport avec sa douance!

Ignorer sa douance, s'est ignorer le "à cause de" (en rapport avec sa douance).
Pour simplifier, appelons les gens normaux (sans douance) qui représente 98% de la population les "sansdons".

Pour vous mettre plus sur la voie, j'ai imaginé une métaphore qui vous ouvrira les yeux et vous aidera à comprendre dans quel monde vivent les surdoués!

Avertissement: Ce ne sont que des métaphores pour schématiser le monde dans lequel vivent les surdoués.
Il ne faut y voir aucune prétention, aucun sentiment de supériorité, aucun préjugé ou quel que soit de mal dans mes propos; c'est juste pour illustrer et faciliter la compréhension!
Je déteste les préjugés, les gens qui généralisent... Oui nous vivons dans une humanité de moins en moins humaine, mais rappelez vous qu'il y a beaucoup de gens, avec ou sans douance, très humain, très bons, très généreux, altruiste qui se désespèrent de voir toute la souffrance de ce monde et qui essaient malgré tout de montrer l'exemple, d'aider son prochain quel qu’il soit, sans pour autant entrer dans des problématiques politiques, religieuses, communautariste,...


Oui, les surdoués sont peu nombreux, mais doivent apprendre à vivre avec tous... même s'ils doivent aussi rechercher d'autres HP pour se construire grâce à l'effet miroir.

Les passions permettent de rencontrer des gens de tous horizons dans le respect des droits de l'homme.


Tout ceci est tiré de mon imagination, de mon ressenti, des connaissances que j'ai acquis dans le domaine, tout en précisant que je suis un quidam avec un très haut potentiel, mais sans formation de psy, de thérapeute, etc...

Mais je pense que vous vous y retrouverez dans mes deux métaphores, une "capitaliste" et une "sociale" où je traiterai les deux cas:
1) le surdoué s'ignore surdoué (ou il y a déni);
2) le surdoué le sait.


Métaphore capitaliste
Comparons le surdoué à un riche avec une Ferrari où la richesse est notre potentiel et la Ferrari notre cerveau et nos 5 sens très performants.
Comparons les sansdons à des pauvres qui seront piétons, cyclistes ou possesseur de véhicules bas de gamme; où leur richesse dépendra de leur QI.

Que se passerait-il dans cette vision métaphorique ? Vous comprendrez que ce riche avec sa Ferrari fera des envieux, des jaloux, des méchants, sera rejeté, vivra en marge et attirera les profiteurs et que sais-je encore. Je vous laisse imaginer...

1) le surdoué s'ignore surdoué
C'est comme ci, que le surdoué ne sait pas qu'il est riche et qu'il a une Ferrari, qu'il se voit vivre comme les sansdons et qu'il ne voit pas les inconvénients qu'il vit et qui sont décrit ci-dessus, car les sansdons voient (consciemment ou non) que le surdoué est riche et qu'il a une Ferrari.

D'autre part, le surdoué ne sait pas utiliser sa Ferrari, à la moindre accélération c'est la sortie de route, l'accident (= problèmes relationnels), alors ils se contente de rouler en première et de se faire tout petit. Pire, il roule dans l'obscurité, sans feu, à tâton, sans savoir où il va! D'autres, ont même abandonné leur Ferrari dans un garage car il ne savait pas conduire (=faux self).

Vous n'aimeriez pas être à sa place, pourtant vous l'êtes !

2) le surdoué le sait
Dans ce cas vous savez que vous êtes riche, que vous avez une Ferrari, vous n'êtes plus dans l'obscurité mais vous profitez de ce soleil qui vous éclaire et vous réchauffe, vous savez où vous allez, vous vous fixez même des buts à atteindre.
Vous connaissez les risques que vous courrez vis-à-vis des envieux, jaloux, des méchants, profiteurs...
Vous apprenez à vivre autrement et en connaissance de cause.
Vous apprenez à apprivoiser votre bolide, à conduire mieux et à utiliser son potentiel; fini de rouler en première, au bout de quelques temps vous osez rouler en 6ème et à 300 km/h, sans sortie de route, ni accident !

Vous aimeriez être à sa place, pourtant vous le pourriez !
Il vous suffit de sortir de l'ombre ou l'obscurité (= être diagnostiqué HP) pour aller vers la lumière et sous ce nouvel éclairage vous découvrir tel que vous êtes avec votre potentiel. Bien sûr, cette longue période d'obscurité à fait des dégâts! Il vous faudra du temps pour vous "reconstruire", défaire tout les blocages qui vous empêche d'utiliser pleinement ce potentiel.

ça commence par retrouver une estime de soi, (re)découvrir ses dons, positiver, arrêter de râler, comprendre le monde qui nous entoure sous ce nouvel éclairage, etc...


Métaphore sociale

Comparons le surdoué à un adulte et un géant qui mesurerait 2 fois la tailles de son QI en cm, soit de 2m60 pour un QI de 130 à 3m40 pour un QI de 170.
Comparons le sansdon à un enfant qui mesurerait 1 fois la taille de son QI en cm, soit de 70 cm pour un QI de 70 à 1m25 pour un QI de 125.
Ces quelques géants vivrons dans un monde plein d'enfants, un peu façon Gulliver.

On comprend dans cette métaphore le décalage qu'il y a entre les surdoués et les sansdons !
On comprend comment il est difficile pour ces géants de vivre dans ce monde!

Si en plus, ces géants à fort potentiel se font asservir à leur insu par ces enfants.
Alors que ces géants pourraient utiliser leur gros potentiel de manière plus noble, pour eux-mêmes d'abord et en même temps pour le monde dans lequel ils vivent.
Ces géants pourraient être reconnus à leur juste valeur par ces enfants et vivre en harmonie avec eux.

Alors ?

Voulez-vous être asservi, vivre aux dépends de ces enfants, vivre une vie qui n'est pas la votre car sans être vous-même?
Pour cela continuez à nier votre douance et restez dans la souffrance.

Ou voulez-vous vivre votre vie avec votre potentiel intact, sans masque et en harmonie avec les autres ?
Pour cela franchissez le pas, faites-vous diagnostiquez HP, allez vers la lumière, découvrez-vous tel que vous êtes, découvrez ce monde tel qu'il est...
Et surtout portez-vous mieux...

Thridace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Métaphores pour décrire comment vivent les surdoués - ceux qui s'ignorent et ceux qui savent - et dans quel monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Métaphores pour décrire comment vivent les surdoués - ceux qui s'ignorent et ceux qui savent - et dans quel monde
» fiche de vocabulaire pour écrire un portrait
» Quel sujet pour écrire un poème engagé en 3e ?
» Réservoir d'images pour écrire
» Récitons le chapelet pour la paix dans le monde le 22/04

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: