Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 J'ose enfin me présenter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titine



Messages : 1
Date d'inscription : 19/05/2017

MessageSujet: J'ose enfin me présenter   Ven 19 Mai - 16:20

Bonjour,
J’ai eu enfin le courage de venir poster sur le forum. (je vais essayer de faire cours, pardon pour ceux qui trouvent mon message court, merci pour ceux qui l’auront lu jusqu’au bout)

Je me présente, je m’appelle Cindy, j’ai 24 ans et je n’ai pas encore passé de tests. C’est moi-même qui ai un doute. Je vous explique pourquoi :
Je suis actuellement suivie parce qu’ à 16 ans, je ne suis plus allée au lycée, cela m’était difficile, générait des maux incroyablement insupportable et qui me paralysait. Je voyais l’enceinte scolaire comme une araignée (étant ma phobie). Donc on pensait jusque mon nouveau suivi avec une nouvelle psy ( depuis deux ans) à une phobie scolaire.
J’ai eu un passé atypique, avec placement en famille d’accueil à l’âge de deux ans, car ma mère était alcoolique et mon père … inconnu à ce jour. Cette famille d’accueil m’a fait subir des choses malsaines avec du harcèlement moral et m’ont chassé de chez eux à l’âge de 16 ans, la cause ? ‘’je souffrais trop’’, durant mon adolescence j’ai fait de l’anorexie, boulimie, scarifications…

A l’école ? j’ai subi du harcelement du primaire au collège … c’était long mais je voyais en l’école comme un échappatoire de ce qui se passait à la maison, c’était ‘’un peu’’ moins pire… mais tout de même. J’ai eu une scolarité normale où j’étais dans la moyenne, mais parlais bcp en classe, j’étais une élève ‘’perturbée’’ avec ses soucis…  J’écoutais que très peu en classe, puis les camarades me perturbaient aussi . Durant toute mon enfance je me suis ennuyée. En cours, au collège, quand les profs dictaient au tableau ce qu’il fallait écrire, je ne le regardais pas, j’écrivais en meme temps que je prof dictait, et pour moi cela allait trop lentement. Enfin bref, ce n’est que l’uns des signes qui me montrait que je m’ennuyais en classe .
Puis arrivait au lycée, je supportais très mal. Je ne voulais pas quitter mon collège, je ne voulais pas grandir, je voulais meme redoubler ma 3e, mais on me l’a déconseillé, la cause ? : ‘’trop mature par rapport aux autres et l’année suivante encore plus et je me serais sentie mal avec un fort décalage’’ Parlons de ce décalage, je l’ai toujours ressenti, mais je pensais que c’était que du à mon passé par rapport aux autres, à ce que je vivais et les autres non, ils n’étaient pas en famille d’accueil alors que moi si… Mais aujourd’hui ce décalage, je le ressens encore. Au collège, j’avais pas de groupe d’amis spécifique, dans la cours de récrée, j’allais de groupe en groupe, je restais très rarement avec les mêmes personnes… Je ne savais pas pourquoi… aujourd’hui j’en ai une petite idée. ..
En 3e, j’ai ressenti très vivement cette différence, je restais seule dans la cours de récrée, durant les voyages scolaire, je me sentais mal vis-à-vis des autres, j’aurais du mal à l’expliquer pourquoi . Et au lycée, c’était encore pire… J’ai été descolarisée en terminale (que j’ai redoublé et pas eu le bac même la deuxième fois), je lisais les cours, mais à coté je lisais d’autres choses qui me passionnait, je m’étais éparpillée et l’echec de la première année m’avais anéantie, et la 2e année de terminale, j’avais encore moins confiance en moi… J’ai ensuite décidé de bosser pendant un an (mais je me suis pas sentie bien, je gardais des enfants et je m’ennuyais horriblement ) puis après j’ai passé le DAEU (équivalent du bac) et je l’ai eu.

Aujourd’hui, je suis en 2e année de psychologie. Cela fait 4 ans que je me pose la question de savoir si je suis zèbre, j’ai mis cette idée de coté jusqu’à il y a qq mois où elle est revenue en souffrance lorsque j’ai regardé un documentaire…
Ce qui me fait avoir des doutes ? : J’ai une angoisse terrible de m’ennuyer. Je fais du baby sitting encore à coté des cours et à chaque fois avant d’y aller, j’appréhende car je m’ennuie… non pas que je n’aime pas les enfants, mais ce n’est pas avec eux que j’vais faire des activités intellectuelles de mon age . Mais durant la garde, je ne peux pas m’empecher de faire qq chose quand même : dessiner avec eux, lire quand ils font autre chose, relire mes fiches …
Le fait de vouloir à tout prix, comme un besoin vital, de faire quelque chose d’utile, qui a un but, d’apprendre, me pèse au quotidien, car ça me fatigue mentalement, car je fais plusieurs choses à la fois, (je n’arrive pas à rester sur un truc), j’ai plusieurs passions, plusieurs domaines qui m’intéressent, j’ai toujours eu une curiosité accrue, tellement qu’à la fin de la journée, j’ai la tête grosse comme une pastèque.
Je suis aussi hypersensible des 5 sens, des émotions …
Je me pose un tas de questions auxquelles personnes n’est en mesure d’y répondre
Je suis remplie de volonté de faire pleins de choses, j’ai cette enthousiasme vive de faire des projets. J’ai une soif d’apprendre incroyablement énorme.
J’ai une grande empathie en plus de mon hypersensibilité et depuis des années, inconsciemment, j’ai bloqué toutes mes émotions, donc des fois je me sens comme pinocchio, du bois…
J’ai du mal à me concentrer à cause de toutes les pensées qui viennent à moi. Du mal à m’expliquer, à ne perdre mes mots, ni le sujet de la conversation. Du mal à réfléchir
Je suis quelqu’un qui n’a pas de juste milieu, c’est soit tout soit rien, soit blanc ou noir…
Je me suis toujours sentie (et de plus en plus que je grandie), différente des autres, je me demande si je suis faite pour ce monde, si je suis un extra terrestre. Je me demande ce qui va pas chez les autres, comment ne peuvent t-il pas voir ce que je vois, ressentir ce que je ressens, pense ce que je pense, car ça me parait logique et évident et s’ils pensaient comme ça, le monde serait mieux…

Aujourd’hui, comme je l’ai dit, je suis en deuxième année de psychologie, et je fais des cours à distance… car j’ai essayé à la fac en présentiel, mais impossible, dès le premier jour, je me sentais très mal, comme le sentiment que j’avais ressenti au lycée. Donc je suis toute la journée chez moi depuis mes 16 ans.. impossible de faire autrement, je fuis l’exterieur, comme pour me proteger. Je fuis les autres. D’ailleurs je n’ai pas bcp d’amis, j’ai du mal à m’en faire, rare sont ceux que je trouve sincère et ‘’à mon pied’’. A chaque sorties, chaque petits boulots, j’angoisse, et j’ai compris que ce qui me faisait peur c’était l’ennuie, le fait de ne pas pouvoir faire ce que je veux, apprendre des choses (difficile d’apprendre des choses en étant à la caisse à servir ses clients ou en faisant un inventaire ou autres). L’ennuie, le fait de ne pas pouvoir faire toutes les choses auxquelles j’ai besoin de faire pour me ‘’nourrir’’ intellectuellement, est un besoin vital et presque obsédant. Si je ne les fait pas, j’aurais l’impression de perdre du temps, car j’aimerais apprendre, faire tout ce dont je rêve de faire, sinon c’est la frustration assurée…
Bon, je vais m’arreter là. Je ne sais pas quoi penser de tout cela. Y’avait des signes, mais j’étais cachée sous la lunette de mon passé et me forçais à croire que c’était à cause de tout ce dont j’avais vécu que ma vie actuelle est comme ça, et pourquoi je fonctionne, pense, comme cela, mais pas que … Il y a des signes qui ne trompent pas. J’ai ce mal etre permanent et je ne sais pas pourquoi, enfin savais pas et maintenant je pense savoir pourquoi.

J’ai peur de faire le test, peur qu’il révèle qu’au final je suis en dessous de la moyenne…
Merci beaucoup de m’avoir lu. J’ai essayé de faire court… et encore, j’ai bcp d’autres choses à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
J'ose enfin me présenter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des idées pour un travail d'écriture pour se présenter ?
» Présenter les phenomènes en photo pour les temoins
» nouvelle venue...pour le CRPE 2011-2012...enfin j'espère
» Ovnis de l'île d'Yeu: le mystère enfin élucidé
» J'ai l'immense plaisir de vous présenter.. Moona! :3

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoués : les reconnaître-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: