Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 En plein questionnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Avez vous fait estimer votre QI?
Oui
0%
 0% [ 0 ]
Non
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: En plein questionnement   Sam 7 Mar - 12:27

Bonjour,

Je suis un peu gênée de parler de ça sur un forum à des inconnus, mais comme personne ne me comprend, je me dis que je pourrai trouver ici une oreille bienveillante et peut être même des conseils.

Pour faire simple, j'ai 32 ans. Enfant, j'ai toujours été mise à part, souffre douleur des autres et adulte, ça n'a pas beaucoup changé...
Anxieuse, perfectionniste, hypersensible , "râleuse invétérée qui n'est jamais contente, d'elle-même, des autres et de la manière dont va le monde, qui trouve que les gens ne comprennent rien à rien, que l'on va droit dans le mur et que si on suivait ses idées".
Je me reconnais dans toute ces descriptions. J'ai même appris en lisant l'article dans l'express, que j'avais développé un "faux self" en mettant en avant un caractère tranchant voir blessant qui me permet de me protéger des autres...enfin d'essayer...

Hier, au travail, je me suis faite remettre en place par mon supérieur car lorsqu'une problématique est soulevée, j'arrive tout de suite à analyser le sujet, trouver les problèmes et les solutions et j'en fais part alors que...mon chef répète encore la problématique aux autres qui ne l'ont toujours pas comprise. Bref, je coupe la parole, ça agace et ça me retombe dessus...
Et quand on me fait un tel reproche, je me sens réprimée, pas écoutée, rabaissée et mes émotions débordent...je pleure...

Par rapport aux autres je suis..à part.
Je n'ai pas les mêmes discussions qu'eux. Je les trouve basiques, sans intérêt. Ils ne m’apprennent rien donc ne m'intéressent pas.
Pire, certaines de mes collègues, m'énervent par leur comportement (lèche culs, qui ne comprennent rien à rien). Tout cela m’agace. J'ai l'impression de ne pas être comme eux, d'avancer plus vite. Je me renferme donc sur moi même, je suis dans ma bulle et n'en sort que rarement. Passer une journée, voir plus, sans adresser la parole à mes collègues ne me dérange pas. Peu de personne connaissent mon vrai "moi" au travail.
Quand je dois expliquer quelque chose, je suis très scolaire ce qui a aussi fortement tendance à énerver mes collègues. J'explique posément calmement et dans le détail, quitte à en perdre quelques uns au passage  Laughing
J'ai l'impression que ma rapidité de compréhension énerve même mes supérieurs directs et que ma manière d'être est en quelque sorte exploitée à leur avantage.

Ah oui, j'ai oublié de vous parler de mon coté "prévisionnel"...j'ai du mal à vivre dans le présent. Je pense toujours à ce qu'il va se passer et prévois même les éventuelles solutions en fonction du futur sujet. J'ai donc beaucoup de mal à vivre dans le présent et à profiter de l'instant présent. J'appréhende ce qui risque de se passer et les conséquences que cela aura sur moi et sur les autres avec aussi une tendance à appréhender le pire pour peut être vivre le meilleur.

Voilà, j'aimerai tout simplement trouver un apaisement, des explications, des conseils.
Enfant, j'ai consulté à 2 reprises un psychologue. La 1ere fois, nous avons surtout travaillé sur mon relationnel avec les autres enfants et il m'a fait comprendre qu'on ne pouvait pas être aimés ou apprécié par tout le monde.
La 2eme fois, c'était plus pour faire diminuer mon coté hypocondriaque. J'ai vite mis fin aux séances car elles ne m'aidaient pas.

Je me demande donc si tout ce mal être n'est pas du à la "surdouance".
Cela peut paraitre prétentieux, mais les quelques articles que j'ai lu me le laissent sous entendre.

Alors merci à vous tous de tenter à m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit



Messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Lun 9 Mar - 7:41

Bonjour Thia,
Je suppose que tu as lu les derniers postes et que tu as pu voir que beaucoup de personnes ici on le même constat de leurs vie  et la même souffrance que toi?
Te tester peut t'apporter des réponses mais nécessite, je pense, un suivi, car ça va chambouler ta vie si tu l'es. Ma femme et moi sommes partis sur l'option d'un bilan de compétence (qui risque de durer plus longtemps qu'un bilan classique si le psy du travail que tu rencontre est sérieux).

Ton sujet me lance sur une autre interrogation. Sommes nous fait pour le monde de l'entreprise? (je vais créer un poste pour ça ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Jeu 12 Mar - 20:38

Bonjour Benoit,

je te remercie pour ta réponse.

J'ai parcouru le forum et je suis en train de lire le livre "trop intelligent pour être heureux" de Jeanne Siaud-Facchin.

Ce livre me chamboule vraiment et je pense que pour avoir la réponse à mes questions, il faut vraiment que j'arrive à aborder ce sujet avec un psychologue. Mais j'ai...peur.

Tout d'abord parce qu'il faut trouver un bon psychologue, mais aussi parce que je trouve prétentieux d'arriver chez un psychologue et de lui dire "bonjour, je crois que j'ai un HP! Je ne vois pas comment aborder le sujet.

Si certains pouvaient m'expliquer comment ils ont abordé le sujet avec leur psychologue, ça m'aiderait peut être...

Ton questionnement sur les surdoués et le travail m'intéresse beaucoup. Je vais suivre ton post!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 13:33

Bonjour Thia,
Quel choc n'est-ce pas de lire un article, voir une émission parler d'un sujet que l'on ne connaît pas mais comme on s'intéresse à tout, comme on est intellectuellement curieux.... et de voir qu'en fait on se reconnaît dans pas mal de choses... le truc qui fait "m'enfin, on parle de moi là-dedans, comment ils savent exprimer exactement ce que je ressens depuis des années ?" Un choc doux au départ... quelle joie de mettre des mots sur mes maux !!! Quelle excitation de se dire "j'ai p-ê enfin trouvé d'où venaient tous mes problèmes !!!" et puis.... la claque... de se dire "non ce n'est pas possible... je me reconnais dans bcp de caractéristiques mais comme je ne suis pas intelligente je ne peux pas être surdouée ou à haut potentiel, mais bon je comprends exactement ce qu'on dit mais non ce n'est pas possible".... eh ben si c'est possible...
Surdoué, haut potentiel, surdouance.... tous des termes que nous n'aimons pas pcq nous ne nous y retrouvons pas.... et pourtant !!!! Surdoué ne veut pas dire que l'on est plus que les autres, mais on est doués dans plusieurs choses.... haut potentiel ne veut pas dire qu'on connaît tout de tout et qu'on a une réponse à tout, simplement pcq on a la capacité de réfléchir, d'analyser, de se poser des questions, de se remettre en question...
Personnellement, après plusieurs années de thérapie, rien n'a été dit sur le haut potentiel... j'ai travaillé mes problèmes relationnels et mes problèmes émotionnels... cela ne m'a pas empêché de faire un énorme burn out professionnel accompagné d'un autre personnel...
Une collègue m'a parlé de haut potentiel... comme je suis curieuse, je suis allée voir... j'ai lu et lu et lu encore, et j'ai fini par prendre rendez-vous dans un centre spécialisé... en étant persuadée que je n'étais pas surdouée mais je me disais que s'ils traitaient les surdoués, ils auraient certainement des spécialistes à me conseiller moi la sous-douée... Wink les tests passés, le hp confirmé... et là une nouvelle vie se présente.... je tâtonne encore, même si cela fait un peu plus d'un an, mais je suis certaine que je vais vers le positif après bcp d'années de galères...
Tes peurs sont celles de bcp d'hp, ne t'inquiète pas !!! On m'a dit qu'aucun hp ne se croyait surdoué.... la confiance en soi étant aussi une caractéristique très commune aux hp...
Je te conseillerais donc de chercher un centre spécialisé, qui eux pourraient te diriger vers un/une psy spécialiste.
Après le diagnostic fait au centre spécialisé, je suis retournée voir ma psy (que j'aime bcp, car elle est super, simplement que le travail ne me convenait pas tout à fait) et elle s'est excusée de ne pas en savoir assez sur le sujet que pour m'avoir détectée, et du coup maintenant elle fait plus attention et me demande parfois des conseils sur des bouquins, des articles etc.... Alors si ta psy se braque ou ne veut pas entendre parler de hp, pas de souci, ne pense pas que tu as été prétentieuse, change simplement de psy c'est tout à fait ton droit !!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 20:32

Merci beaucoup Nanou pour ta réponse réconfortante.
Je vais sérieusement suivre tes conseils, car, pour la 1ere fois, j'ai l'impression d'avoir un début d'explication à beaucoup de mes interrogations.
Et quel soulagement de pouvoir trouver sur ce forum des gens qui me comprennent!
Comme tu le dis, j'ai été choquée de lire des articles ou des livres qui décrivaient si bien qui je suis et ce que je ressens.
Là je suis un peu dans la phase "non, ca ne peut pas être possible" et du coup, j'aimerai bien concrétiser cela mais, j'ai peur.
Imaginons que je passe les tests et qu'il s'avèrent que je ne suis pas un HP...je n'aurai pas d'explication à mon comportement différent des autres. J'appréhende un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 21:14

Je comprends tes craintes car j'ai eu les mêmes !!
Ce qui a fait que j'ai foncé c'est simplement pcq j'étais tellement en souffrance que je me suis dit que je n'avais rien à perdre : soit j'étais soit je n'étais pas et les spécialistes pourraient certainement m'orienter vers d'autres spécialistes, mais le besoin de savoir si j'avais un morceau de cerveau en moins (car par comprise, à l'ouest, rejetée, considérée comme une moins que rien etc etc) a été plus fort que ma peur...
Donc je te dirais : accepte ta peur qui fait partie de toi mais ne la laisse pas te bloquer... laisse-la t'accompagner mais pas gérer ta vie. La peur est une émotion, comme la tristesse, la colère, la joie... alors prends-la comme telle, mais ne la laisse pas avoir le dessus.
Courage !!! Et en lisant les commentaires, les interrogations sur ce forum, tu pourras te rendre compte aussi que bcp de personnes sont dans le même cas : les questions, envie de savoir mais être en panique.... et tu pourras lire aussi les commentaires de ceux (comme moi) qui sont passés par là et qui encouragent à passer les tests ;-)
Ce qui est magique c'est quand on découvre qu'il existe d'autres personnes qui ont les mêmes expériences (souffrance, incompréhension etc) que soi-même et qu'on n'est plus tout seul Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 21:21

Merci Nanou. Je vais essayer de passer au dessus de ma peur.
Je me promène sur le forum et c'est vrai que nous sommes plusieurs dans mon cas. Ca soulage de voir qu'on n'est pas si "extraterrestres" que ça.
Mais ce qui fait encore plus de bien, c'est de lire les conseils et encouragements de ceux qui ont été "diagnostiqués" (excuse moi pour ce terme que je n'aime pas trop) et qui comprennent et aiguillent.
Je me sens moins seule, moins incomprise!Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 21:31

Wink
Pose toutes les questions que tu veux, tes interrogations, tes doutes, tu auras toujours une réponse car ceux qui sont passés par là se sont aussi posé les mêmes questions et ont eu les mêmes doutes... toi aussi un jour tu passeras de l'autre côté à aider les "nouveaux" qui ne savent pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 21:34

et puis.... ce n'est pas parce qu'on "sait" qu'on arrête de se poser des questions... on s'en pose encore mais des différentes et là cela devient encore plus passionnant car on sait qu'on aura du répondant de la part d'autres hp...
Je reviens d'un groupe de parole et à chaque fois je reviens sereine en me disant "que c'est reposant de parler avec des gens qui me comprennent et que je comprends et qui m'acceptent comme je suis" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 21:47

Ma première grande question: par où commencer?
Nanou tu me parlais d'un centre spécialisé.Tu peux m'en dire plus s'il te plait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 21:57

Où habites-tu ? Moi je suis en Belgique...
J'avais fait mes recherches sur internet, il existe 3 centres en Belgique, j'ai choisi celui avec des psychologues le plus près de chez moi...
Peut-être pourrais-tu mettre un sujet : où passer les tests, tu auras très certainement des réponses Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: En plein questionnement   Ven 13 Mar - 22:19

En France!
Tu as raison, je vais faire un sujet sur ce thème!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En plein questionnement   

Revenir en haut Aller en bas
 
En plein questionnement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En plein questionnement par rapport à mon matériel !
» aujourd'hui témoins de prélévements en plein champs OGM ?
» Crise en plein sommeil
» Malaise en plein cours
» plein d'astuces pour mieux vivre ^^'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: