Par Yvane Wiart. Forum dédié à ceux qui se découvrent surdoués, pour échanger sur leur expérience : sentiment de décalage, réactions à la différence, violence psychologique, stress, joies, bonheurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suis-je fou ou à haut potentiel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Mer 4 Mar - 17:56

Bonjour à tous et à toutes.

Je m'appel Gregory j'ai 20ans. Je suis sur ce forum pour demander de l'aide et si possible de trouver des réponses à mes questions.
Il y a quelques jours de cela j'ai eu un RDV chez un Psy car je voulais faire un point sur moi, je me sentais et me sens toujours en décalage avec les autres et de plus hypersensible au point de me mettre hors de moi pour des choses futiles d'après mon entourage. En effet je n'est pour ainsi dire aucun amis de mon âge et pour peu que j'en ai ce cercle est restreint, je n'ai jamais rencontré l'âme soeur car j'ai peur de trop aimé et de me faire trahir...

Enfin bref après avoir eu cette séance de psy qui m'a fait souffrir me jetant dans un chaos monumentale dans mon cerveau (et oui le psy a essayé de me mettre sous hypnose mais impossible sans qu'il le sache je cherchais sans cesse a me poser des questions et à comprendre où il voulai en venir), j'ai donc eu le surlendemain ma séance d'acupuncture mensuelle,  sauf que contrairement à d'habitude celle ci c'est très très mal passé émotionnellement et physiquement. J'en ai donc discuté avec mon acupunctrice. Et la celle ci m'avoue que je lui fait penser à son fils qui est à haut potentiel et que je fais partie de cette catégorie de personne. Je ne voulais pas y croire moi qui ai eu une réussite scolaire pitoyable. Pourtant elle m'a sortie des choses, des questions que je me posais... Je suis resté bouche bée car pour la première fois une personne avait lu en moi.

Elle m'a ressortie les questions métaphysiques que je me pose depuis mon enfance ces questions sur moi (qui suis-je, pourquoi ai-je l'impression d'être différent, qu'elle est mon but sur Terre, ....)
Je ne me suis toujours pas remis car pour la premières fois je peux enfin poser un mot sur mon problème.
Ayant visionné tout les sites m'ayant été donné à ce sujet, j'ai l'impression de lire une biographie de moi.

Mon soucis c'est que je ne crois pas que je suis comme ça, je ne souhaite pas faire de test de QI car j'ai peur et suis persuader de ne pas le réussir.

J'ai eu un parcours scolaire étrange et sans vraiment avoir brillé alors comment pourrais-je être surdoué: j'ai fait un ans de Bac Pro boulangerie pâtisserie après la 3ème, puis je m'ennuyais et je n'arrivais pas a m'intégrer, je suis repartie rn générale puis j'ai repris un cursus scientifiques Bac S je l'ai réussi avec mention mais ne me suis pas donné a font car indépendamment de moi je n'arrive pas à me mettre dans un cahier.
J'ai récemment fait un ans en licence biologie mais j'ai arrêté du jour au lendemain car j'avais envie d'autre chose je suis donc allé travailler en animalerie la encore l'injustice dont étaient victimes les animaux m'a fait quitter le secteur je travaille dans le BTP avec mon père actuellement mais je ne m'y plait pas rêvé toujours de grandeur m'ai je n'y aboutit jamais.

Mon cerveau ne s'arrête jamais l'arrêter releve du fantasme.

Voilà une description sommaire de ma personne.

Suis-je à haut potentiel ou fou?

J'ai besoin d'aide car je suis malheureux j'ai l'impression de ne pas être moi a vouloir me conformer au autres.

Veuillez m'excuser si ce discours et trop long

Mes salutations distinguées

Gregory


Dernière édition par Synchiropus le Jeu 5 Mar - 8:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit



Messages : 28
Date d'inscription : 02/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Jeu 5 Mar - 7:10

J'ai gardé toutes ces questions au fond de moi même jusqu'à 35ans et mon HP a été une révélation qui a fait sauté tous les verrous.
La réponse vous l'avez au fond de vous même, alors pourquoi attendre?
Un test chez un psy sera une délivrance pour vous.


Dernière édition par Benoit le Jeu 5 Mar - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Jeu 5 Mar - 8:10

Bonjour Gregory,
Ton parcours est typique si je puis me permettre de m'exprimer ainsi Laughing
J'ai appris il y a un an que j'étais HP.... et j'ai 47 ans... alors non seulement le fait de ne pas y croire, j'en suis à me dire qu'en fait je suis complètement passée à côté de ma vie... et pourtant ce n'est pas le cas !!!
Nous avons tous peur de passer les tests, car nous sommes bien loin de penser que nous sommes intelligents puisqu'on a pas arrêter de nous rejeter, de nous faire comprendre notre différence, de nous prouver même qu'on était idiot...
Alors un seul conseil : tu as 20 ans, fonce faire les tests pour savoir exactement où tu te situes car c'est cela qui t'aidera pour ta nouvelle vie, celle de t'accepter avec ta différence en d'en faire une force et plus une faiblesse.
Et cela t'aidera également à savoir ce que tu as envie de faire comme études ou boulot...
Perso j'en suis à me demander si je ne vais pas tout arrêter pour faire enfin ce qui me plaît Wink
Alors profite du fait que tu saches que tu es HP à 20 ans et ne perds plus de temps pour vivre ta vie, avec des hauts et des bas, encore avec des embûches mais au moins avec la certitude que ce sera toi qui pourras la gérer et plus les autres qui t'en empêcheront...
Je te souhaite plein de bonnes et belles choses !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Jeu 5 Mar - 8:37

J'ai RDV lundi chez le un psy spécialisé. Je lui demanderai un test de QI selon son diagnostique.
Si réellement c'est le cas je serai toujours dans la même situation professionnelle. Car je suis engagé dans un prêt automobile mais surtout je ne sais pas se que je veux. Tout m'intéresse je voudrais pouvoir faire tout.
Bien que j'ai un penchant pour la sciences je suis intéressé par tout comment choisir Sad


Je vous remercie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Jeu 5 Mar - 9:35

Il n'y a pas que le test de QI... il y a d'autres tests en plus du QI mais le psy spécialisé te le dira sûrement.
Pour le moment tu ne sais pas ce que tu veux, mais avec le diagnostic tu pourras commencer à y réfléchir, aie confiance en toi Wink et il ne s'agit pas de foncer tout de suite, tu as le temps... apprends à te connaître et t'accepter comme tu es
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Jeu 5 Mar - 9:38

Je n'arrive pas a m'accepter car mon existence est une énigme. Comment trouver réponse quant on ne trouve pas de réponse sur ce qu'on est et pourquoi on se sent si différent Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Jeu 5 Mar - 9:46

Pour l'instant tu n'arrives pas à t'accepter... mais en sachant qui tu es, tu feras le travail nécessaire pour te comprendre et t'accepter
Puis il y a les lectures aussi qui peuvent t'aider, pas mal de bouquins, d'articles et le fait aussi de savoir que tu n'es pas seul... on est éparpillé un peu partout sur la planète mais on est quand même là Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Ven 6 Mar - 13:46

Ça me ferai du bien de pouvoir parler avec des gens comme moi. Car parler a quelqu'un de ce que l'on voit en regardant un simple objet ou autre c'est ....
Vivant sur l'Ile de la Réunion j'espère trouver des gens avec qui parler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Ven 13 Mar - 13:09

En attendant de trouver des personnes physiques, il y a le forum avec des personnes virtuelles certes mais cela fait qd même du bien de parler et d'être compris ;-)
Et je suis persuadée que tu en rencontreras car une fois qu'on sait qui on est, on attire les personnes qui nous ressemblent
Tiens-nous au courant ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thia00



Messages : 15
Date d'inscription : 07/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Ven 13 Mar - 21:15

Bonjour Synchiropus,
Tout comme toi, je suis au tout début du parcours "qui suis je vraiment" et je me demande si je dois ou pas rencontrer un psychologue pour passer par la suite un test. Mais j'ai peur de le rater et de repartir de zéro, sans savoir qui je suis vraiment...
Bon courage à toi et tiens nous au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Lun 16 Mar - 11:58

Bonjour.
Et bien j'ai eu une réponse de ma nouvelle psy et effectivement je suis un HP. Je n'est pas fait de test mais elle m'a avoué être elle aussi une HP et elle était sure de mon cas (si bien qu'elle m'a dis que ce n'était pas indispensable a moins de vouloir mettre un chiffre) après avoir longuement discuté.
Maintenant je culpabilise de ne pas avoir poussé plus loin mes études.
Je ne souhaite pas non plus les reprendre du fait que je n'arrive pas à me mouler dans se concept éducatif de la société.
Je travail avec mon père qui dirige une entreprise de transport et d'aluminium mais voilà je ne me plait pas et je ne suis pas heureux.
De plus je ne sais pas en quoi je suis doué et qu'est ce qui m'intéresse Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Lun 16 Mar - 12:12

Tu as déjà une première réponse, qui probablement sera une réponse à bcp de questions que tu te faisais, non ?
Mais ne culpabilise pas !!! Il faut avancer maintenant... Comment ? En apprenant à te connaître, en cherchant quels sont tes points forts, ce que tu aimes... tu n'auras pas la réponse en une nuit, même si la nuit porte conseil Wink
Pourquoi ne pas reprendre des études ? Je comprends que tu n'arrivais pas à t'adapter mais maintenant que tu as d'autres cartes en main, ça pourrait être différent... de savoir que cela peut te mener vers qlqch que tu aimes vraiment
Tu as la chance d'avoir une psy hp, donc continue avec elle, elle pourra très certainement t'aider à avancer !!!
Je te souhaite plein de bonnes et belles choses !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Lun 16 Mar - 13:43

Le soucis c'est que je suis engager dans un crédit automobile donc je ne peux pas reprendre l'université il me faut travailler pour assumer mes engagements Smile
J'aime tout du coup je ne sais pas vers quoi partir.
J'adore la cuisine, le jardinage, les animaux, la pêche et plein d'autre chose aussi :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Lun 16 Mar - 13:46

Alors profite de tes moments libres pour faire ce que tu aimes Wink et dis-toi que le reste (le boulot) est uniquement pour pouvoir te faire plaisir, si tu arrives à trouver un équilibre comme ça, c'est gagné Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synchiropus



Messages : 7
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Lun 16 Mar - 13:48

Effectivement j'espère y arriver. Etant donne que j'aime viser haut Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
filomene66



Messages : 15
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 57
Localisation : Collioure France

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Mar 17 Mar - 0:58

Bonsoir Synchiropus :-)
ou plutot Gregory !
moi je viens de découvrir aussi, mais moi je suis une "mamie", j'ai 55ans !! alors t'imagines la sensation de gachis ! alors que toi ! 20ans ! TOUTE TA VIE devant toi ! quelle chance !! PROFITE; PROFITE PROFITE !
oui, j'ai lu que les tests QI n'étaient pas (absolument) nécessaire, mais déjà, effectivement, tu as la super chance d'avoir une psy HP : donc prends le temps de te découvrir !
oui, je crois qu'on a tous peur de passer les tests : moi je me dis que je vais stresser, que mes médocs me rendent (encore plus) débile, que je vais avoir un résultat avec un QI super bas alors je vais super déçue et VEXEE ..... mais après tout, qu'est ce qu'on s'en fout du QI ? par contre savoir qui on est, enfin trouver sa place, savoir se placer par rapport aux autres (amitié, amour, simples relations avec les gens, pas toujours faciles (les relations) ... savoir pourquoi/comment on réagit comme ça, ça , ça change la vie !!!
reprendre les études ? tu as TOUT TON TEMPS ! d'une part (CHANCE !!! :-) ) et d'autre part on apprends pas tout par les études/l'école ..... la vie apprend bcp de choses, travailler apprend aussi, tu peux avoir l'alternance, que je trouve pas mal : moitié école (théorie) moitié chez un employer pour la pratique .....
Et ton prêt automobile (j'ai l'impression d'entendre mon fils ! :-) ) il va pas durer 107 ans !!! alors te focalise pas là dessus !
D'après les gouts que tu énumères (cuisine, jardinage, animaux ...) la nature a une importance pour toi (moi aussi suis "accro" à ces trois domaines (entre autres !! ;-) ) (c'est vrai que animaux & nature sont plus accueillants que les humains, et nous calment je pense ...) pourquoi pas diriger tes idées (de boulot) vers .... une ferme pour les enfants, où ils apprendraient à cultiver les légumes, s'occuper des animaux, puis cuisiner leurs légumes, en "stages-vacances" d'un mois, ou un truc comme ça ?? (je sais pas, c'est une idée qui vient de me sortir ! excuse !! ;-) ....) mais je suis SURE qu'il y a PLEIN de possibilités !
tu as LA VIE DEVANT TOI, veinard !!!!!!!!!!! courage ! :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bijoucontemporain.unblog.fr
filomene66



Messages : 15
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 57
Localisation : Collioure France

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Mar 17 Mar - 20:31

Gregory bonjour !
ce n'est pas du harcèlement, je faisais juste une recherche pour moi (cherche un psychologue dans la région de Perpignan) et suis tombée là-dessus : "zèbres" inscrits, y compris DOM-TOM : peut-être y a-t-il un-des zèbres pour toi ? http://zebrascrossing.free.fr/liste-de-surdoues.php?from=dep&val=66&nom=Pyrenees%20Orientales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bijoucontemporain.unblog.fr
Lachouette



Messages : 2
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Mer 8 Juil - 9:08

Bonjour,

je suis nouvelle sur le site, après avoir entendu un simple émission sur France inter relative aux adultes surdoués.

Je m'interroge, mais je me sens aussi prétentieuse de la faire.

En gros, j'ai toujours eu ce sentiment total de décalage, avec une historique de dépression et de suivis psy depuis une vingtaine d'années.

Mon psy pense que je suis borderline, à cause de ma difficulté à gérer mes émotions, mes réactions un peu disproportionnées et aussi un sentiment de vide un peu chronique, j'ai l'impression de mettre une casquette différente selon ce que je dois faire à tel ou tel moment : aujourd'hui, je suis une maman, aujourd'hui je suis ceci ou cela, en m'adaptant totalement à mon interlocuteur, mais au fond je ne sais pas qui je suis moi, si je suis une vraie personne ou quoi. Et, toujours en langage psy, j'ai une estime de moi catastrophique. Je suis incapable de faire des choses bonnes pour moi et ai une petite tendance à l'autodestruction, qui va de mieux en mieux en vieillissant tout de même (j'ai 41 ans).

Comme pour certains d'entre vous, on m'a aussi dit que j'étais hyperactive.

Mais il y a des choses qui ne collent pas avec l'état borderline ou l'hyperactivité, notamment que ma vie n'est pas spécialement instable, ni pour ce qui concerne le boulot ni pour ce qui concerne mes relation amicales. J'ai des problèmes d'angoisses puissantes, d'addiction (en voie de résolution), mais par exemple je ne me mets pas en danger, je ne suis pas violente, je n'ai pas de grosses colères qui sont apparemment caractéristiques de ce trouble.

J'ai passé des test de QI quand j'étais enfant, on m'a collé un 135 à l'âge de 5 ans (en indiquant une maturité intellectuelle comprise entre 8 et 10 ans). Mais c'était il y a 36 ans, je pense d'une part qu'on ne faisait pas trop attention à ces choses là, d'autre part que les tests n'étaient pas très élaborés. on me l'a fait passer seulement parce que j'avais appris à lire seule et que mon instit pensait que je devais zapper la dernière maternelle. Aucune autre conséquence n'en a été tirée. Mes parents ne m'ont parlé de rien, et ne m'ont donné les résultats du test qu'il y a une dizaine d'années, ils les avaient cachés "pour que je ne devienne pas prétentieuse".

Bref, cela semble un peu coller avec le HP, mais au quotidien, je ne me sens pas tellement plus "intelligente" que les autres (beaucoup plus rapide pour percuter en revanche, ça oui). Mais dans ma tête ça ne s'arrête jamais, jamais de tourner, de courir, dans tous les sens, c'est fatiguant .... j'ai pris l'habitude de dire que mon cerveau entrait dans les pièces 10 secondes avant moi, ça parle à quelqu'un ?

Je n'ai pas très envie de faire des tests, je me sens vraiment prétentieuse d'envisager ça.

Mais ce qui m'inquiète, c'est que ma fille présente tous les signes de précocité, qu'elle commence déjà à être angoissée et tourmentée comme je l'ai été à son âge. Elle se sent différente, à part des autres enfants, et elle en souffre beaucoup. Or son père, dont je suis séparée et qui aujourd'hui me déteste, s'oppose catégoriquement à ce qu'elle voie un psy, même pour un test, et elle ne le souhaite pas non plus (elle dit qu'elle ne veut pas se sentir encore plus anormale... bravo le papa, il a fait une beau travail de sape à mon avis).

Suis un peu perdue avec tout ça ....

Si quelqu'un se reconnaît un peu, ça me dirait bien d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SweetElla
Invité



MessageSujet: Il faut arrêter de s'en vouloir d'être prétentieux :-)    Ven 7 Aoû - 14:48

Bonjour tout le monde,

J'écris surtout en réponse à Lachouette dont le message m'a beaucoup touché.

Je comprends très bien ta problématique vis-à-vis de la prétention, mais pour avoir BEAUCOUP réfléchi à la question je te répondrais que c'est en fait très culturel et qu'on a tendance à utiliser cette raison pour ne pas avoir à assumer le poids de la responsabilité d'avoir de hautes compétences.

Je sais cela semble présomptueux comme discours, mais comme dirait l'oncle de Spiderman "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités".

Il y a une grande différence entre décider qu'on est plus intelligent que les autres pour enfler son ego et simplement prendre acte d'un état de fait qui a de grandes chances d'être juste.

Si tu étais guidé par la prétention tu n'aurais pas de si gros souci d'estime de toi :-) Je pense que ce que tu décris est un comportement classique de quelqu'un qui a grandit en décalage à cause de sa précocité.

Je suis dans une situation différente. J'ai passé mon premier test de QI à 8 ans et ai ensuite eu une scolarité complètement chaotique, car ma mère essayait de ne pas me laisser pourrir dans le système. Ses tentatives ont fini de me dé-normaliser. Et à 17 ans j'avais mon bac mais était incapable de tisser des liens sociaux normés.

Aujourd'hui je vais avoir 35 ans, et j'ai encore un certain nombre de difficultés émotionnelles, mais je pense être mieux dans ma peau que je ne le saurais si je n'avais pas accepté ma différence :-) Et c'est passé par l'étape: j'accepte que mon cerveau tourne plus vite que les autres, que c'est parfois un avantage et souvent un handicap, mais c'est qui je suis et je ne vais pas passer mon existence à m'excuser de ça. Chaque fois que je donne mon QI à quelqu'un, ou que j'utilise le mot surdoué, je ressens cette même gêne dont tu parles. Je m'inquiète qu'ils ne se méprennent sur ce que j'entends par surdoué. Qu'ils imaginent que je veux les rabaisser, les mépriser, alors que je cherche juste à partager mon expérience.

Ce long message pour te dire que tu ne dois pas te limiter par la peur du jugement des autres ou pire du tien. Etre surdoué, intelligent, hyper-compétent ne veut pas dire être supérieur, c'est juste un chemin de vie différent mais tu ne pourras pas avancer tant que tu n'auras pas fait face à cette éventualité, en passant un test ou en rencontrant d'autres gens comme toi.

Je serais heureuse d'échanger avec toi sur le sujet si tu le désires, par mail ou autrement.

D'autre part je serais heureuse de te raconter mon expérience de surdouée "déclarée" quand j'étais petit, cela peut t'éclairer pour ta fille.

Bonne fin de journée.


Revenir en haut Aller en bas
Nanou



Messages : 45
Date d'inscription : 26/02/2015

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Sam 8 Aoû - 11:57

Bonjour à tous,
Je rejoins tout à fait ce que dit SweetElla : être surdoué ne signifie pas être plus intelligent... mais avoir une intelligence différente...
Je vous conseille de lire les bouquins sur le sujet, de chercher sur le net... c'est comme cela que j'ai compris mes différences mais surtout à les accepter... les autres me jugeraient, me critiqueraient, penseraient que je me la pète ? Cela ne changerait rien à ce que j'ai vécu toute ma vie :-)
Mais qu'est-ce qui change alors dans le fait de savoir ? S'accepter...... tout simplement.... et commencer à vivre SA vie et plus en fonction des autres...
Caméléon, beaucoup d'entre nous le sont.... mais c'est fini ça pour moi ;-)
On n'a pas choisi de naître comme ça... mais notre choix c'est d'en faire qlqch.... et moi j'ai décidé de changer de vie !!!
Empathique.... oui mais plus comme avant : je suis hyper à l'écoute mais ne suis plus une éponge à émotions, parlons-en des émotions, maintenant je les connais, je les reconnais et surtout je les accepte, les autres pas ? Pfff pas mon problème ;-) Je "vois" ou "sens" des choses que les autres ne "voient" ou ne "sentent" pas ? Pas grave, j'en ris.... et si l'"autre" est capable d'entendre ce que j'ai à lui dire, génial, sinon pas de problème, je passe mon chemin
Tout est une question d'accepter qui on est....
Oh je vous l'accorde... c'est paniquant au départ, surtout si on a eu une vie chaotique (que ce soit au niveau scolaire, professionnel, amoureux ou amical...) cela chamboule pas mal de choses... mais j'ai appris, en faisant une formation sur les émotions positives, que nos croyances peuvent être changées !!! Notre cerveau est plastique donc nous pouvons le modeler à NOTRE façon !!! La vie est belle... depuis qlq mois seulement pour moi, mais elle est magique !!! Pcq ENFIN je suis moi !!!
Je vous souhaite tout le meilleur !!!! Passez vos peurs, écoutez-vous, surtout votre instinct et votre coeur...... car c'est surtout là que nous sommes surdoués ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SweetElla



Messages : 2
Date d'inscription : 07/08/2015
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   Sam 8 Aoû - 12:06

Oui, il faut tout mettre en oeuvre pour trouver SA voie. Et c'est le plus dur, assumer qu'on veut être qui on veut, qui on doit être et non pas ce que d'autres voudraient que l'on soit.

La culpabilité peut être très lourde, là non plus il ne faut pas s'en vouloir de culpabiliser. On a les émotions qu'on a plus on accepte notre vie émotive plus on peut la canaliser.

Bon courage à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suis-je fou ou à haut potentiel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suis-je fou ou à haut potentiel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suis-je fou ou à haut potentiel ?
» Les profils atypiques
» Les précoces au BO
» Trop intelligent pour être heureux ?
» Serais je une potentielle criminelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Surdoué(e) adulte :: Echanges :: Surdoué : si vous l'étiez ?-
Sauter vers: